Le Conseil communal ausculte les Boveresses

LausanneAvant d’avaliser un droit de superficie pour la construction de 60 logements, les élus ont passé le quartier sensible en revue.

En charge de l'Urbanisme, le syndic Grégoire Junod admet que le quartier des Boveresses est l'un des plus homogènes socialement. Raison de plus pour y construire des logements non subventionnés, afin d'y encourager la mixité sociale. Image: PHILIPPE MAEDER/A

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

Lors de sa dernière séance de juin, le Conseil communal de Lausanne a consacré un débat au quartier des Boveresses. Zone sinistrée ou vivier de bonnes volontés réjouissantes? Tels ont été les termes de la discussion, qui a fini, après le vote, par l’octroi d’un droit de superficie pour la construction de 60 logements à loyers régulés. L’assemblée a été unanime, hormis quelques abstentions.

En bâtissant sur l’un des rares espaces encore vierges au milieu de ce secteur de logements subventionnés, la Municipalité espère apporter un peu de mixité. Les nouveaux logements à loyers contrôlés s’adresseront à des ménages aux revenus modestes mais n’ayant plus droit à du subventionné. L’idéal serait que les familles actuellement obligées de quitter leur appartement pour cause de revenus trop importants puissent rester dans le quartier.

Pour le syndic, Grégoire Junod, les Boveresses restent l’un des endroits de Lausanne les plus homogènes socialement. Il apparaît donc pertinent de garder les habitants qui ont une histoire dans le quartier et peuvent, en restant, apporter davantage de cohésion.

Le PLC Cédric Fracheboud, qui a habité l’endroit, dénonce en effet une «ambiance générale» délétère: «Si je voulais donner une chance à mes enfants de réussir dans la vie, il fallait que je quitte le quartier», résume-t-il.

Son intervention a soulevé une vague de protestations à gauche comme à droite. La socialiste Antonela Vonlanthen a dirigé le Centre de vie enfantine de la Grangette ces derniers six mois et témoigne que le quartier se trouve «en mixité croissante». Elle a eu du plaisir à sortir manger dehors avec les enfants et note que les «espaces interstitiels» entre les immeubles sont «bien investis par la population».

Le PLR Guy Gaudard a quant à lui loué la qualité d’accueil des différentes sociétés locales: «Aux Boveresses, les jeunes sont exemplaires. Dans le centre sportif, 80 nationalités se côtoient et les gens y font un excellent travail.»

Faisant la part des choses, Grégoire Junod a fait valoir qu’il fallait apporter «un soin important» au développement du quartier. (24 heures)

Créé: 11.07.2018, 16h29

Articles en relation

Des logements pour la mixité des Boveresses

Lausanne Au cœur du quartier déjà densément peuplé de Praz-Séchaud, 60 appartements aux loyers contrôlés pousseront d’ici à 2020. Plus...

Les Boveresses boostées par un contrat de quartier

Lausanne En partenariat étroit avec les autorités, les habitants du quartier nord de Lausanne ont vu leur qualité de vie améliorée grâce à de nombreux projets, en l’espace de trois ans. Plus...

Des idées pour contrer l’insécurité aux Boveresses

Lausanne Face aux problèmes constatés à l’école, parents, profs et acteurs socio-éducatif ont proposé des mesures. La Ville approuve. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

L'actualité croquée par nos dessinateurs partie 6

Publié le 18 septembre 2018.
(Image: Bénédicte) Plus...