Contesté par un ex-élu, le chemin du musée peut démarrer

LausanneLa dernière opposition à la liaison de mobilité douce derrière Plateforme 10, vers la gare, a été retirée.

Le tracé du chemin pour les piétons et les vélos a considérablement changé entre 2012 et 2017.

Le tracé du chemin pour les piétons et les vélos a considérablement changé entre 2012 et 2017. Image: Ph.Fy/G. L./A

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Destiné aux piétons et aux cyclistes, le chemin entre la gare et l’avenue Marc-Dufour, situé derrière Plateforme 10, vient d’obtenir le feu vert. En plus de s’inscrire dans la politique de mobilité douce voulue par le PALM (Projet d’agglomération Lausanne-Morges), le tracé permettra l’accès au chantier de la deuxième partie du complexe muséal.

Une dernière opposition vient d’être retirée, ce qui permet le démarrage. L’an dernier, au moment de la mise à l’enquête, un autre opposant, l’ancien député et conseiller communal écologiste Pierre Santschi, s’était beaucoup énervé. Il avait découvert avec stupéfaction que la convention qu’il avait signée avec l’État n’était pas respectée. Le Service des immeubles (SIPAL) avait convenu avec lui en 2012 d’un tracé plus court, moins large et moins gourmand en talus, réputés importants pour les liaisons biologiques et paysagères.

L’État s’est défendu d’avoir trahi Pierre Santschi, argumentant que les évolutions du dossier entre 2012 et 2017 l’avaient obligé à changer les plans. Les éléments d’information sur le développement du projet figuraient en outre à la portée de l’ex-élu Pierre Santschi. Ce dernier avait contesté avoir été dûment renseigné par le SIPAL.

L’histoire a débouché sur une interpellation du député PDC Axel Marion, inquiet de la crédibilité de l’État dans cet épisode. La réponse à son texte est sortie et sera prochainement débattue au Grand Conseil. (24 heures)

Créé: 08.03.2018, 18h38

Articles en relation

Quand l’Etat s’assoit sur un accord signé avec un opposant

Pôle muséal La piste cyclable à l’ouest du Pôle muséal faisait l’objet d’une convention. L’ouvrage mis à l’enquête ne correspond pas. Le Canton dit que l’accord de l’époque n’est pas «conforme». Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

L'actualité croquée par nos dessinateurs partie 6

Paru le 13 décembre.
(Image: Bénédicte) Plus...