Passer au contenu principal

Contesté, le jugement des activistes ouvre une brèche

L’acquittement de douze activistes du climat, lundi à Renens, a déjà des répercussions. D’autres militants sont passés à l’action, à UBS. Le procureur général, lui, fait appel.

PATRICK MARTIN

Lundi, douze activistes de Lausanne Action Climat sortaient soulagés et heureux du jugement prononcé par le président du Tribunal de police de Lausanne, Philippe Colelough, à Renens. Accusés notamment de violation de domicile pour avoir simulé une partie de tennis dans la succursale de Credit Suisse de la place Saint-François, à Lausanne, en novembre 2018, ils ont été acquittés. Au nom de l’urgence climatique qui, selon le verdict, s’impose comme état de nécessité justifiant des actions non conformes à la loi.

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.