Coop n’étendra pas ses horaires tout de suite

CommerceContrairement à Migros, le distributeur renonce temporairement. Mais il va réfléchir au-delà d’Ecublens et Crissier.

En plus du Léman Centre de Crissier et du magasin d'Ecublens, les extensions horaires pourraient concerner d'autres points de vente à l'avenir.

En plus du Léman Centre de Crissier et du magasin d'Ecublens, les extensions horaires pourraient concerner d'autres points de vente à l'avenir. Image: Patrick Martin

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

C’est ce qui s’appelle se démarquer de la concurrence. Alors que Migros Vaud vient d’annoncer l’entrée en vigueur de ses extensions horaires dans six magasins vaudois à compter du 20 novembre, Coop y renonce temporairement. Le Léman Centre de Crissier et le supermarché d’Ecublens étaient concernés.

Après une première annonce cet été, Coop avait temporisé, accusé par le syndicat Unia de ne pas prendre en compte l’avis de son personnel. «La volonté de la direction Coop Suisse romande est de présenter une offre adaptée aux exigences de la clientèle et pour cela une analyse à l’échelle du canton est nécessaire», affirme mardi le distributeur. Au terme d’une période de consultation interne, une «analyse plus approfondie» est envisagée. «La particularité du canton de Vaud, avec des horaires qui dépendent de la commune, nécessite une analyse coordonnée pour l’ensemble de notre réseau de vente et pas uniquement Crissier et Ecublens, ajoute la direction. Lorsque cela sera nécessaire nous adapterons les horaires des magasins en respectant la procédure de consultation et en collaboration avec les partenaires sociaux et commerciaux».

«La volonté de la direction Coop Suisse romande est de présenter une offre adaptée aux exigences de la clientèle et pour cela une analyse à l’échelle du canton est nécessaire»

Cette décision est appréciée par le syndicat Unia, engagé depuis cet été pour réclamer une consultation interne plus poussée. «Nous saluons ce choix et le fait d’avoir pu jouer un vrai rôle de partenaire social, déclare Dominique Fovanna, responsable tertiaire Unia Vaud. Nous avons pu consulter le personnel et notre sondage a été pris en compte. Nous pouvons souffler un peu tout en continuant à bien suivre le dossier.» A noter que le syndicat est signataire de la Convention collective de travail de Coop, ce qui n’est pas le cas avec Migros.

Finalement, Coop précise que la prolongation de l’horaire de fermeture du samedi reste sa priorité «car la clientèle démontre que c’est une nécessité». (24 heures)

Créé: 07.11.2017, 19h02

Articles en relation

«Je fais déjà des semaines à plus de 50 heures»

Crissier L’ouverture étendue décidée dans les centres Migros et Coop fait tousser les employés et les petits commerces. Plus...

Coop et Migros revoient leur masse salariale

Distribution Les hausses de salaires accordées pour 2018 dépassent celles qui avaient été négociées pour l'année en cours. Plus...

Coop fait marche arrière sur les horaires à Ecublens et Crissier

Commerce Les nouveaux horaires prévus par Coop au Léman Centre à Crissier et au supermarché d'Ecublens n'entreront pas en vigueur lundi. Plus...

«Les horaires du soir peuvent arranger certains employés»

Commerce Critiqué par Unia pour ses extensions horaires, le directeur de Migros Vaud dénonce les méthodes du syndicat et vante le dialogue social Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

L'actu croquée par nos dessinateurs, partie 5

Johnny monument national. (Paru le 9 décembre)
(Image: Vallott) Plus...