Passer au contenu principal

Une cour d’école donne des sueurs froides aux parents

A Écublens, les enfants ont fait leur rentrée dans une école encore en travaux. La sécurité des lieux est vertement critiquée.

L’extension du Collège Croset-Parc est encore en travaux, au grand dam de certains parents.
L’extension du Collège Croset-Parc est encore en travaux, au grand dam de certains parents.
PATRICK MARTIN

«C’est le sujet dont tout le monde parle depuis le premier jour d’école. On s’est tout de suite dit que c’est inacceptable.» Elvina Trutmann est la maman d’un petit de 4 ans qui a fait sa rentrée le 26 août dernier à Écublens. Mais au lieu de se réjouir de la toute nouvelle extension du Collège Croset-Parc, elle et plusieurs parents d’élèves ont écrit une pétition à la direction de l’école. Au centre des préoccupations: la nouvelle cour de récréation. Devant un nouveau bâtiment conçu pour accueillir vingt classes, celle-ci est placée sur le toit d’une salle de gym dont les travaux sont en train de s’achever. Autour de cette esplanade: 5 mètres de vide. Et pour les parents inquiets, les barrières ne suffisent pas – en l’état – à sécuriser les lieux. «Je connais des enfants qui sont venus au collège ce week-end. Ils ont pris des photos d’eux assis les pieds dans le vide», rapporte Melody, maman d’une élève de 6 ans.

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.