Le crédit d’étude du parking sera soumis au vote des Lutryens

RéférendumLe comité référendaire a réuni 1400 signatures contre le crédit d’étude pour la création d’un parking sous les Jardins du Château.

Le parking sous les Jardins du Château coûterait 14 millions.

Le parking sous les Jardins du Château coûterait 14 millions. Image: Leo Duperrex

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Mille trois cent cinquante signatures ont été déposées jeudi soir au greffe communal, et une cinquantaine d’autres vendredi. Dès lors, même si la Commune dispose de trois semaines pour contrôler leur validité, il y a fort à parier que les six conseillers communaux et municipaux de Lutry qui composent le comité référendaire ont emporté le morceau. Ils avaient en effet jusqu’au 19 août pour réunir 1048 signatures valables.

Accepté en juin par le Conseil communal contre l’avis de la commission chargée d’examiner le préavis de la Municipalité, le montant du second crédit d’étude – 247'000 francs – est destiné à examiner la faisabilité d’un parking sous les Jardins du Château, un projet qui a vu le jour il y a une bonne vingtaine d’années déjà.

Le parking prévu, d’un coût de 14 millions, créerait 216 places souterraines. Le respect des normes de l’ordonnance sur la protection de l’air imposerait toutefois à la Commune de compenser l’offre en stationnement supplémentaire par la suppression d’un nombre équivalent de places existantes en surface: en l’espèce, 233 places disparaîtraient. Lutryens et visiteurs seraient donc privés des places du quai Gustave-Doret et de la place des Fêtes, de celles du quai Vaudaire, ainsi que des 125 places des parkings de délestage. A savoir, pratiquement toutes les places les plus proches des commerces du bourg.

Président de la commission qui avait recommandé le refus du préavis de la Municipalité et membre du comité référendaire, le Vert Christian van Singer avoue avoir été surpris par le résultat obtenu lors de la récolte des signatures.

«1400 paraphes alors que Lutry compte environ 5200 votants, avec les étrangers qui ont le droit de vote, c’est un véritable triomphe auquel nous ne nous attendions pas. Mais nous avons recueilli des réactions très fortes. Des centaines d’habitants nous ont fait part de leur incompréhension, pour ne pas dire de leur indignation, devant un projet qui impose une dépense de 14 millions sans avoir été précédé par la moindre concertation avec les commerçants et sans être accompagné par un véritable plan d’aménagement des rives du lac ainsi que par une amélioration de la cadence des transports publics entre le nord et le sud de la commune, comme la réclame, de surcroît, une pétition forte de plus de 700 signatures.»

Le syndic Jacques-André Conne garde pour sa part la tête froide: «Nous allons contrôler le décompte, puis, selon toute vraisemblance, le préfet du district de Lavaux-Oron devra fixer une date de votation. Et pendant la campagne qui va la précéder, la Municipalité s’engagera fortement pour défendre le crédit d’étude qui a été, je le rappelle, largement accepté par le Conseil com­munal.»

Créé: 19.08.2016, 17h46

Articles en relation

Le parking sous les Jardins passe la rampe du Conseil

Lutry Le projet attendu des habitants du bourg va de l’avant, mais pas sans de gros doutes exprimés par les élus communaux. Plus...

De nouvelles têtes entendent stimuler Lutry

Elections communales Plusieurs candidats prônent une politique plus énergique, de peur que la future ville ne s’enlise. Plus...

Davantage de places de parc dans le bourg de Lutry

Stationnement Un crédit d’étude lance le projet de parking souterrain, attendu depuis 2002. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

L'actualité croquée par nos dessinateurs partie 7

Paru le 19 septembre 2019
(Image: Bénédicte) Plus...