Crissier défie la Migros et ses ouvertures étendues

CommerceSuite à l’introduction de nouveaux horaires l’an passé, le Conseil communal a soutenu une motion pour que les magasins ferment à 19h30 au lieu de 20h.

Au centre commercial Migros de Crissier depuis le 20 novembre dernier, les magasins ferment à 20h du lundi au jeudi, un horaire qu'autorise l'actuel règlement de police de la commune.

Au centre commercial Migros de Crissier depuis le 20 novembre dernier, les magasins ferment à 20h du lundi au jeudi, un horaire qu'autorise l'actuel règlement de police de la commune. Image: Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

L’annonce avait fait grand bruit en août dernier. Migros annonçait qu’il étendrait l’ouverture de plusieurs de ses magasins dans le canton de Vaud. Initialement annoncée pour la fin du mois d’août, la mesure est entrée en vigueur à Crissier le 20 novembre, après un prolongement de la consultation des employés. Elle touche en particulier le magasin d’alimentation, qui est désormais ouvert jusqu’à 20 h du lundi au jeudi, soit une demi-heure de plus qu’avant. Les autres enseignes du même centre commercial ont toutefois dû s’aligner elles aussi.

Déjà combattue sur le plan syndical, cette extension d’horaire pourrait être remise en question par le biais politique. Le Conseil communal de Crissier a en effet voté lundi soir le renvoi à la Municipalité d’une motion demandant une révision du règlement de police de la commune. Celui-ci régit l’ouverture des magasins et permet, depuis 1993 déjà, des fermetures à 20h durant la semaine, ainsi que deux fermetures hebdomadaires à 21 h.

La motion, déposée par la socialiste Oriane Sarrasin, propose d’imposer un horaire se terminant à 19 h 30 tout en autorisant une nocturne le vendredi jusqu’à 21 h. «La commune va beaucoup se développer et de nombreux commerces vont arriver. Il faut se demander si nous pouvons conserver un règlement aussi permissif», avance l’élue. Elle relève que le bien-être des employés fait aussi partie de ses motivations: «Il y a eu une prise de conscience lorsqu’on a dû retarder un souper d’association parce qu’une caissière finissait à 20 h.»

La proposition socialiste n’a pas manqué de provoquer une passe d’armes avec la droite. «Nous n’avons pas été élus pour être les syndicalistes d’une profession», a notamment jugé Maxime Stern, du Centre Droite Crissier (CDC). «Nous devons laisser la liberté aux commerces d’être concurrentiels», a ajouté Tatiana Rezso, du même parti.

Du côté de la Municipalité, le syndic, Stéphane Rezso (CDC), ne commente pas le vote à ce stade. Après étude de la motion, l’Exécutif pourra présenter un projet, un contre-projet ou déclarer la proposition irrecevable. (24 heures)

Créé: 07.03.2018, 17h42

Articles en relation

Unia promet des actions offensives contre Migros

Commerce Convaincu que le distributeur viole la loi sur le travail pour ses extensions horaires, le syndicat va intervenir. Plus...

Coop n’étendra pas ses horaires tout de suite

Commerce Contrairement à Migros, le distributeur renonce temporairement. Mais il va réfléchir au-delà d’Ecublens et Crissier. Plus...

«Les horaires du soir peuvent arranger certains employés»

Commerce Critiqué par Unia pour ses extensions horaires, le directeur de Migros Vaud dénonce les méthodes du syndicat et vante le dialogue social Plus...

Coop fait marche arrière sur les horaires à Ecublens et Crissier

Commerce Les nouveaux horaires prévus par Coop au Léman Centre à Crissier et au supermarché d'Ecublens n'entreront pas en vigueur lundi. Plus...

«Je fais déjà des semaines à plus de 50 heures»

Crissier L’ouverture étendue décidée dans les centres Migros et Coop fait tousser les employés et les petits commerces. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

L'actualité croquée par nos dessinateurs partie 6

Publié le 18 septembre 2018.
(Image: Bénédicte) Plus...