Du crowdfunding pour former les aînés au web

LausanneAprès cinq ans de cours à domicile gratuits, la recherche de fonds est devenue vitale pour continuer le combat contre la fracture numérique.

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

Depuis 2013, l’association Easyswap dispense des cours Internet aux séniors à mobilité réduite. Le service est proposé par bien des villes mais, à Lausanne, on se déplace au domicile de ces élèves âgés. Et cela gratuitement. Or la demande va croissant et le service est orphelin après le décès de son fondateur. Pour continuer à offrir ces prestations, c’est justement par Internet que de nouveaux fonds sont recherchés.

Ouverture au monde

La vidéo produite pour l’occasion montre bien le fossé que connaissent certaines personnes âgées face aux technologies actuelles. On y voit un brave grand-père qui tente de prendre le bus, sans arriver à comprendre le fonctionnement de l’automate à billets.

Il demande de l’aide mais la jeune femme qui lui répond semble parler chinois. La situation est comparable à ce qu’éprouvent les retraités face à un ordinateur. «On connaît tous quelqu’un concerné par ces difficultés», constate Pierre-Yves Gadina. Depuis les débuts de ce service, il a orienté 177 personnes vers les mystères de l’informatique et d’internet.

Le clip produit par l'association

Combler l'isolement

Seul à se déplacer chez les personnes à mobilité réduites, il constate l’aspect social de la chose. «L’informatique est une sorte de prétexte au lien social, dit le formateur. Pour certains je suis l’une des rares personnes à prendre deux heures pour eux dans la semaine.» L’ouverture que leur offre le monde de l’informatique et ses possibilités de communication leur offre la possibilité de combler l’isolement de ces personnes.

Seul, Pierre-Yves Gadina l’est aussi depuis l’an dernier. «Je suis resté orphelin après le décès de Jonathan Rochat, dit-il. Il était l’instigateur du projet, mais aussi celui qui s’occupait de la collecte de fonds.» Cette prestation, soutenue par le service social de la ville de Lausanne, bénéficie depuis sa création du Fonds Grumbach. Un montant de 50 000 francs qui ne suffit aujourd’hui plus à satisfaire la demande.

Ambitions élargies

Pierre-Yves Gadina compte poursuivre l’œuvre entreprise en 2013 en visant son extension. Dans l’immédiat, une procédure de financement participatif a été lancée sur le site de crowdfunding de la Raiffeisen. Il s’agit de récolter immédiatement 50'000 fr. pour la survie du service. Mais l’association espère développer son offre aux personnes handicapées. Pour cela, le site tutovideo.ch a été développé. Il sert de support, un résumé destiné aux personnes suivant les cours. Mais il devrait aussi former une base de données sur laquelle pourrait se construire un service plus étendu.

Pierre-Yves Gadina compte en effet créer une fondation afin d’élargir cette prestation à d’autres villes vaudoises. Des cours à distance pour les chômeurs de longue durée pourraient aussi se mettre en place à moyen terme. Dans cette optique, il espère que le crowdfunding apportera 130'000 francs à l’association pour boucler le budget jusqu’à la fin 2019.

(24 heures)

Créé: 21.06.2018, 08h21

Articles en relation

Aide technique à domicile à prix cassé sur l’arc lémanique

Vaud Une start-up lausannoise envoie à domicile des non-professionnels pour installer ou réparer téléphone, télévision ou ordinateur. Une première en Suisse romande. Plus...

Amigo aide les seniors à rester connectés avec leurs proches

Tablette La société Goldenage, à Coppet, développe un outil de communication destiné aux personnes âgées en besoin d’assistance. Plus...

Lausanne dispense des cours web à domicile pour les seniors

Reportage Les aînés atteints dans leur mobilité peuvent désormais suivre gratuitement une formation internet chez eux. Une trentaine de retraités a déjà franchi le pas. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

L'actualité croquée par nos dessinateurs partie 6

Publié le 21 septembre 2018.
(Image: Valott) Plus...