Passer au contenu principal

Le culte du vaudou dévoile ses mystères à Lausanne

La première édition de Voodart propose concerts, expositions et conférences.

Démoniaque, fou, dangereux, empreint de sorcellerie. Le culte vaudou longtemps réprimé et diabolisé, continue à être incompris et à souffrir de préjugés. Y compris à Haïti où il s’est fortement implanté depuis que les esclaves noirs l’ont apporté. Le festival Voodart entend déconstruire les clichés autour de cette religion polythéiste née en Afrique de l’Ouest.

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.