Passer au contenu principal

Deal et violence au nord de Lausanne ?

Une élue PDC s’inquiète pour des jeunes qui pratiqueraient du deal et seraient victimes de violences. La Municipalité lui répond que le phénomène n’est pas attesté par les professionnels.

Le quartier des Boveresses (image d'illustration).
Le quartier des Boveresses (image d'illustration).
PHILIPPE MAEDER - A

Boveresses, Praz-Séchaud, Chailly et quartiers nord de Marseille… Même combat, mêmes violences ? C’est ce que craint l’élue PDC au Conseil communal de Lausanne Sandra Pernet. Elle craint aussi pour sa sécurité, puisqu’elle était accompagnée de son garde du corps, mardi soir au Conseil communal.

Dans une interpellation qu’elle a déposée à la fin janvier, elle écrit: «Dans ces quartiers, des mineurs participent au trafic de drogue organisé par de jeunes adultes. Cet embrigadement a des conséquences telles que le décrochage scolaire et une violence croissante. Cet état de fait complique aussi le cadre éducatif familial.» Elle a pour preuve projeté sur grand écran des extraits de conversations sur les réseaux sociaux entre jeunes et dealers, dit-elle.

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.