Passer au contenu principal

Démuni, le quartier du Tunnel n’en peut plus du deal

Les commerçants et les habitants du quartier appellent un local d’injection de leurs vœux.

(De gauche à droite) Pierre-Antoine Hildbrand, municipal lausannois en charge de la Sécurité aux côtés de Mathias Schaer, délégué à l'Observatoire de la sécurité de la ville de Lausanne.
(De gauche à droite) Pierre-Antoine Hildbrand, municipal lausannois en charge de la Sécurité aux côtés de Mathias Schaer, délégué à l'Observatoire de la sécurité de la ville de Lausanne.
DR

La scène ouverte de la drogue sous leurs fenêtres, ils n’en peuvent plus et l’ont répété haut et fort durant plus de deux heures. Photos, anecdotes souvent glauques et formules choc à l’appui. Mardi, en fin d’après-midi, à quelques dizaines de mètres des dealers et des toxicomanes qu’ils rêvent de voir disparaître, une trentaine de commerçants et d’habitants du quartier du Tunnel ont rencontré le municipal lausannois de la Sécurité, Pierre-Antoine Hildbrand.

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.