Deux postulats en faveur de la verdure de Lutry

PolitiqueUn texte prônant la biodiversité et un autre suggérant un arbre pour un enfant ont été présentés au Conseil communal.

Photo d'illustration. De la verdure, à Lutry.

Photo d'illustration. De la verdure, à Lutry. Image: Florian Cella

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Les conseillers ont eu la main particulièrement verte, lundi soir, au moment de déposer leurs postulats au Conseil communal de Lutry. Sur les quatre textes, deux traitaient en effet de végétation. Celui de Camille Moser (PLR), tout d’abord, demandait «des espaces verts favorables à la biodiversité». La conseillère invite la Municipalité à réfléchir aux «principes relatifs au fleurissement et aux entretiens» de ces espaces et propose notamment «le rétablissement d’allées de fleurs sauvages ou le recours à des plantes vivaces indigènes».

«Le fait d’utiliser des essences de plantes les plus durables possible favorise la préservation de la faune et de la flore», défend Camille Moser. L’objectif est aussi de limiter le recours à l’arrosage.

Dans son postulat, la conseillère évoque les aubépines, les chèvrefeuilles ou encore les cornouillers. «Je propose d’identifier les espèces que l’on souhaite utiliser et de les favoriser quand il s’agit de replanter certaines zones. L’objectif n’est pas de tout arracher mais, s’il faut renouveler, autant le faire avec du durable», précise l’élue qui suggère à l’Exécutif la rédaction d’une charte fixant des principes sur ce thème.

«Un arbre - un enfant»

L’autre postulat vient du socialiste Claude Weber. Ce dernier aimerait que Lutry offre la possibilité à ses habitants de suivre la démarche «un arbre - un enfant». Le concept existe déjà dans d’autres villes, comme Lausanne, où les familles peuvent planter un arbre à la naissance d’un bébé. «Nous pourrions le faire au début de la scolarité, en informant les parents via l’école, développe l’élu. Les enfants seraient alors actifs et davantage concernés, il y aurait une visée de sensibilisation.» Ce geste pourrait selon lui s’accompagner d’une découverte de la forêt.

«Notre domaine forestier est très vaste, plus de la moitié est même située sur le territoire de la commune de Savigny. Ce serait l’occasion d’informer les gens sur cette richesse locale et sur l’importance des forêts, c’est un sujet d’actualité vu ce qu’il se passe en Amazonie», souligne Claude Weber.

Les deux textes ont été transmis à l’Exécutif.

Créé: 12.09.2019, 11h00

Articles en relation

À Lutry, la villa rose disperse ses trésors

Enchères Le 8 septembre, près de 600 lots seront mis à l’encan à des prix attractifs dans cette propriété de Lavaux. Plus...

La villa du débarcadère cohabitera avec une crèche

Lutry La garderie prévue depuis des années verra le jour à côté de la vieille bâtisse. Ceux qui espéraient sa rénovation devront patienter. Plus...

Le mur trop penché d’un vigneron inquiète Lutry

Travaux La Commune vient de fermer une route à cause d’un ouvrage menaçant. Le propriétaire ne croit pas à l’urgence de la situation. Plus...

Des caméras pour compter les badauds à la plage de Lutry

Étude La Commune vient d’installer des boîtiers qui permettront de mieux cerner la fréquentation du site. Le dispositif avait été utilisé dans le vignoble en 2018. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

L'actualité croquée par nos dessinateurs partie 7

Paru le 19 septembre 2019
(Image: Bénédicte) Plus...