Les diamants verts d'Aquatis font le pied de grue devant le chantier

LausanneFaisons connaissance avec les plantes exotiques rachetées à la Ville par l’aquarium-vivarium.

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

La serre provisoire aménagée aux portes du chantier d’Aquatis offre un spectacle luxuriant. Alignées dans leurs pots, des centaines de plantes de toutes formes et de toutes couleurs patientent avant leur emménagement dans le plus grand aquarium-vivarium d’eau douce d’Europe. L’ouverture d’Aquatis est annoncée le 30 septembre, à deux pas de la station de métro Vennes.

Rappelons que le groupe BOAS – artisan d’Aquatis – a racheté la collection de plantes exotiques de la Ville de Lausanne, désireuse de centrer ses efforts sur les espèces indigènes et de libérer de l’espace dans ses serres de la Bourdonnette (24 heures du 18 mai). Pour la somme de 37 000 francs, la Cité de l’eau douce est désormais l’heureuse propriétaire de 890 végétaux destinés à habiller la serre tropicale, l’une de ses attractions phares. Les plantes vertes ont déjà été dépêchées sur le chantier, les orchidées et les broméliacées suivront.

Du coton et du poivre

On trouve dans la serre soigneusement tempérée et humidifiée des grands classiques comme des ficus, des frangipaniers, des pavonias, des langues de feu, des philodendrons au feuillage ciselé comme de la dentelle, des begonias ou des cycas du Japon. Moins courant: une plante carnivore gobeuse d’insectes, un impressionnant coccoloba, un cotonnier et – rayon gastronomie – un poivrier, un cacaoyer et un bananier (photo ci-dessus, en bas à droite).

Certains pensionnaires affichent plus de 60 ans au compteur. Lausanne a constitué sa collection de plantes originaires des régions tropicales dans les années 1960 à des fins pédagogiques, plus précisément pour les examens des apprentis horticulteurs. «On y trouve peu de plantes d’exception, mais ce n’était pas le but. Je dirai plutôt que c'est comme un musée.» Pierre Wiederkehr connaît la collection mieux que personne. Cet horticulteur a été responsable des plantes exotiques de la Ville de 1991 jusqu’à sa retraite, en 2016. Un an plus tard, répondant à l’appel du groupe BOAS, il a accepté de reprendre du service et œuvre aujourd’hui en tant qu’expert-consultant, le temps du transfert.

«Je disais à ma femme: pourquoi partir en vacances? Je voyage dans tous les pays du monde sur mon lieu de travail»

Le spécialiste parle avec un bonheur visible des spécimens qu’il a bichonnés, bouturés, taillés et rempotés pendant vingt-cinq ans. Il énumère leurs pays d’origine: Japon, Jamaïque, Mexique, Colombie, Bolivie, Pérou, Costa Rica, Brésil… «Je disais à ma femme: pourquoi partir en vacances? Je voyage dans tous les pays du monde sur mon lieu de travail.»

Pierre Wiederkehr se dit confiant quant à l’avenir de ses protégés. «Quand j’ai appris que la Ville avait vendu, j’ai tout d’abord trouvé cela dommage. Puis j’ai réalisé que ces plantes sont davantage à leur place à Aquatis. Elles vont enfin pouvoir être vues par un large public. Nous n’avions que très peu de visiteurs dans les serres de la Bourdonnette.»

«Doubler voire tripler de volume»

Une fois plantées en pleine terre, ces merveilles pourront s’épanouir librement. «Certaines vont doubler, voire tripler de volume, se réjouit Rémy Schumacher, responsable des plantes à Aquatis. Cette collection, fruit d’années de travail, est exceptionnelle. Il aurait été très difficile de trouver l’équivalent dans un garden center. Le fait de pouvoir démarrer avec des plantes déjà adultes garantit l’effet «wouah». Je suis persuadé que des gens vont venir – et revenir – exprès pour les voir.» (24 heures)

Créé: 03.08.2017, 19h39

Articles en relation

Lausanne vend 500 plantes exotiques à Aquatis

Flore Orchidées et cactus communaux intègrent la future cité de l’eau douce, en construction à Vennes. Plus...

[VIDEO] Un dinosaure et des piranhas attendent les visiteurs à Aquatis

Lausanne Un millier de poissons patientent en quarantaine dans les sous-sols du plus grand aquarium-vivarium d’Europe. Plus...

La rédaction sur Twitter

Restez informé et soyez à jour. Suivez-nous sur le site de microblogage

Paid Post

Le casual dating est-il fait pour vous?
L’idée d’une rencontre purement sexuelle sans aucun engagement peut paraître séduisante, mais une petite mise au point s’impose.

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

L'actualité croquée par nos dessinateurs partie 6

Paru le 14 novembre 2018
(Image: Bénédicte) Plus...