Passer au contenu principal

La police dégaine l’humour noir face aux piétons distraits

Financé en grande partie par le Bureau de prévention des accidents, le clip des forces de l’ordre lausannoises vise la communication virale.

«Au Bureau de prévention des accidents, nous faisons le même constat depuis des années: l’être humain peut faire plusieurs choses à la fois, mais il y a des limites.» Plusieurs choses à la fois, pour la déléguée Suisse romande du BPA Magali Dubois, c’est en l’occurrence écouter de la musique ou chatter sur son téléphone portable tout en marchant. Une inattention qui peut s’avérer dangereuse: en 2013 au niveau suisse, elle a été la cause de 1100 dommages corporels graves. Le dernier drame en date remonte au mois dernier à Genève, où un adolescent de 17 ans est décédé après avoir été heurté par un tram alors qu’il traversait la route, écouteurs dans les oreilles. La nouvelle campagne de prévention de la police de Lausanne, financée en grande partie par le BPA et reprise en Suisse allemande, tombe donc à pic. Son titre: «Anastase: le tour de magie».

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.