Le drapeau du CIO flotte devant la maison du général Henri Guisan

PullyNon, le Comité international olympique n’a pas racheté la propriété. Il loue des salles en attendant son nouveau siège.

Trois drapeaux flottent désormais en contrebas de la demeure pulliérane où vécut Henri Guisan de 1903 à 1960.

Trois drapeaux flottent désormais en contrebas de la demeure pulliérane où vécut Henri Guisan de 1903 à 1960. Image: PATRICK MARTIN

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Le nouveau drapeau qui flotte au bord du lac à Pully, dans le parc du Centre Général Guisan, n’est pas passé inaperçu. Que font les anneaux olympiques devant la demeure où vécut, de 1903 à 1960, l’ex-commandant en chef de l’armée suisse ?

Petit-fils du général Guisan et président honoraire de la fondation homonyme, Maurice Decoppet s’explique. «Il y a effectivement des gens qui se sont posé des questions. Mais non, le Comité international olympique n’a pas racheté la maison (ndlr: propriété de la Confédération depuis 1971). Il s’agit d’une occupation temporaire. Ils sont nos hôtes pendant trois ans.»

«Le CIO occupe actuellement l’ancien siège de la banque Espirito Santo, de l’autre côté de la route. Ils nous ont contactés parce qu’il leur manquait des salles de réunion»

La convention signée début 2016 entre le CIO et l’association Verte Rive – qui gère les manifestations et expositions au Centre Général Guisan – cible l’occupation de l’espace semi-enterré abritant notamment une grande salle de conférence modulable.

«Le CIO occupe actuellement l’ancien siège de la banque Espirito Santo (ndlr: qui a fait faillite en 2014), de l’autre côté de la route. Ils nous ont contactés parce qu’il leur manquait des salles de réunion», explique Maurice Decoppet.

Un bonus financier

«Une opportunité, relève Albert Dutoit, président de l’association Verte Rive. Le montant annuel du contrat avec le CIO correspond à la somme qu’encaisse l’association pour toutes les locations de salles. Comme ils ne sont pas là le soir et le week-end, nous pouvons louer cet espace à d’autres personnes. C’est donc un bonus au niveau financier. Il y a aussi le prestige du CIO; le fait que des gens du monde entier vont découvrir cet endroit. De l’autre côté, nous courons un risque, celui de perdre nos locataires habituels faute de disponibilités. Il faudra faire un gros effort avant le départ du CIO pour les refidéliser.»

Le Comité olympique quittera Pully lorsque son nouveau siège de Vidy sera achevé. Ce projet à 160 millions de francs permettra de regrouper l’ensemble de ses employés sur un seul site (600 personnes).

Créé: 12.10.2016, 16h39

Articles en relation

Le CIO demande une plus grande indépendance dans la lutte antidopage

Sommet olympique Réuni samedi à Lausanne, le CIO a appelé l'AMA à créer une agence capable de mener l'ensemble des contrôles antidopages. Seul le TAS pourrait ensuite dicter des sanctions. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.