Passer au contenu principal

La droite en mauvaise posture à Saint-Sulpice

Pour la première fois dans l’histoire de la commune, des couleurs politiques sont apparues dans une élection.

Olivia Michel, candidate à la Municipalité.
Olivia Michel, candidate à la Municipalité.
DR

Pour être élu municipal à Saint-Sulpice, mieux vaut ne pas prononcer de «gros mots» politiques, comme «gauche», «droite» ou même «centre-droite». En effet, alors que cette commune de l’Ouest lausannois découvrait le scrutin proportionnel au Conseil communal, la liste intitulée «Indépendants de Centre-Droite» (ICD), qui visait aussi quatre sièges à l’Exécutif, a fait un véritable bide au premier tour.

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.