L’eau bue à Lausanne aide les habitants de Nouakchott

SolidaritéDepuis dix ans, le centime solidaire prélevé sur la consommation de 23 communes permet d’approvisionner un quartier de la capitale de la Mauritanie.

Jusqu'à Noël, les réalisation du centime solidaire s'affichent sur le Grand Pont, à Lausanne.

Jusqu'à Noël, les réalisation du centime solidaire s'affichent sur le Grand Pont, à Lausanne. Image: DR

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Un centime pour chaque tranche de mille litres d’eau vendue. C’est ce montant dérisoire que la Ville de Lausanne prélève afin de remplir une crousille qui permet d’améliorer la distribution d’eau pour les habitants de Nouakchott, en Mauritanie. Depuis le début, 22 communes se sont jointes à cet effort unique en Suisse en termes de collaboration internationale. Sur le Grand-Pont, jusqu’à Noël, une exposition de plein air rappelle les réalisations de ce projet d’entraide né il y a dix ans.

Ce centime solidaire a beau sembler dérisoire – il correspond à deux francs par an pour un ménage de 4 personnes – il permet de réunir 240'000 francs par année. Thésaurisée, cette collecte finit par offrir les moyens d’engager des travaux d’envergure. Ainsi, quelque 70 kilomètres de conduites d’eau ont été installées dans le sous-sol de Nouakchott depuis le début de l’initiative, de même qu’une cinquantaine de toilettes dans des écoles et centres de santé.

En Mauritanie, ceux qui n’ont pas de raccordement paient leur eau 50 fois plus cher.

Quelque 87'000 personnes bénéficient ainsi de ce projet d'entraide. Une paille dans cette ville de 1,2 million d’habitants qui ne cesse de s’étendre sur le sable saharien? «Ce n’est en tout cas pas un luxe, dit le municipal Pierre-Antoine Hildbrand. Ceux qui ne peuvent s’offrir un raccordement paient leur eau 50 fois plus cher que s’ils avaient l’eau courante.»

Cette action fait collaborer les services publics de Suisse et de Mauritanie, soit deux cultures bien différentes. Mais la confiance s'est établie et un crédit de 1,6million vient d’être mis en œuvre pour les trois prochaines années. Il permettra d’installer 70 nouveaux kilomètres de conduites acheminant, dans les foyers, l’eau en provenance du fleuve Sénégal.

Créé: 09.12.2019, 12h45

Articles en relation

A Lausanne, la carafe d'eau se paiera deux francs pour aider la Mauritanie

Action Dès demain et pour six mois, les carafes d’eau seront facturées deux francs dans la plupart des restaurants de la ville. Une action lancée à l'occasion de la Journée mondiale de l'eau. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.