L’eau des toilettes partait au lac par la Vuachère

LausanneUne fuite avait été repérée à Lausanne en 2017. Elle vient d’être corrigée. Mais d’autres cas d’eaux usées finissant au lac attendent encore d’être trouvés.

La source de la pollution a été trouvée dans le quartier de Chandieu.

La source de la pollution a été trouvée dans le quartier de Chandieu. Image: DR

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

L’Est lausannois avait connu un gros épisode de pollution du lac. C’était l’an dernier, lorsque le fameux orage du 11 juin avait endommagé des collecteurs d’eaux usées reliés à la Paudèze. Depuis, les installations ont été réparées. Mais l’eau de certains WC a continué à s’écouler sournoisement dans le lac, par la Vuachère. La fuite a été cernée, elle provenait d’un groupe de quatre immeubles situé dans le quartier de Chandieu, à la frontière entre Pully et Lausanne.

«Les analyses montrent que la qualité de l’eau est bonne pour la baignade à l’embouchure de la Vuachère»

La nouvelle n’a pas fait l’objet d’une communication, mais le municipal Pierre-Antoine Hildbrand confirme que la fuite d’eaux usées, repérée lors d’une inspection de la rivière, était connue depuis deux ans. «L’impact de cette pollution est relativement faible, dit le municipal en charge de l’Eau. Les analyses que réalise chaque année la CIPEL (Commission internationale pour la protection des eaux du Léman) montrent que la qualité de l’eau est bonne pour la baignade à l’embouchure de la Vuachère.» S’il relativise son importance, c’est que la pollution était discrète, voire ponctuelle. «Si tous ces bâtiments avaient été mal raccordés, on l’aurait constaté très vite, dit Pierre-Antoine Hildbrand. En l’occurrence, il s’agit d’une partie seulement des raccordements qui a été mal faite, comme par exemple un WC situé à la cave, ou un seul appartement.»

Une procédure bien réglée

Il aura tout de même fallu deux ans pour trouver la source de cette pollution. Car la recherche se fait par élimination: «Une fois que la fuite est constatée, on travaille avec de la fluorescéine, un colorant que l’on injecte dans le réseau en remontant progressivement le cours d’eau», explique le municipal. C’est ensuite au propriétaire de s’occuper des travaux de réparation. La Ville donne entre un et trois mois de délai pour les réaliser.

La procédure a l’air bien réglée. C’est que les erreurs de raccordement existent depuis l’introduction de la mise en séparatif, qui vise à collecter les seules eaux usées en direction de la station d’épuration, les eaux de pluie filant vers le lac. La Ville indique procéder à un test pour s’assurer que tous les nouveaux immeubles sont correctement branchés. «Dans le cas de bâtiments anciens, il arrive que l’on découvre des années plus tard qu’un branchement a été mal fait, précise Pierre-Antoine Hildbrand. Nous avons actuellement plus d’une dizaine de cas en cours.»

Soit autant de sources de pollution aux matières fécales restant à trouver. Mais, selon les analyses de la CIPEL, l’eau du Léman est tout à fait propre à la baignade, classée d’«excellente à bonne». Restent les plages du parc Bourget, où l’eau est «bonne à moyenne». La Chamberonne s’y écoule en passant par les communes voisines, ce qui ne facilite pas les interventions de la Ville de Lausanne.

Créé: 30.07.2019, 18h32

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

L'actualité croquée par nos dessinateurs partie 7

Paru le 21 septembre 2019
(Image: Valott?) Plus...