L’égalité femme-homme est exigée à Bourg-en-Lavaux

LavauxLe Conseil communal a obligé la Municipalité à signer la Charte pour l’égalité salariale dans le secteur public. A Lutry, l’Exécutif signera aussi.

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Le 14 juin, plus de 200 femmes, hommes et enfants ont défilé à Cully parés de violet pour la grève des femmes. Fort de cette belle mobilisation, le groupe socialiste et indépendant·e·s de gauche a déposé une motion au Conseil communal lundi soir obligeant la Municipalité à signer la Charte fédérale pour l’égalité salariale dans le secteur public. Après un long débat animé, le texte a largement passé, avec 40 pour, 3 contre et 6 abstentions.

La question économique a d’abord mobilisé le débat. «Devra-t-on, dans le cadre des marchés publics, privilégier des entreprises plus chères qui respectent l’égalité? En a-t-on les moyens?» a demandé une conseillère. Une autre a surenchéri: «Alors qu’on vient de voter un postulat sur le climat, cela nous poussera-t-il à prendre des entreprises hors canton?» Ces deux questions ont été balayées par une autre conseillère, qui a répondu que l’égalité était déjà exigée dans les marchés publics.

«Doit-on payer des experts pour un travail qu’on a déjà plus ou moins fait?»

Autre crainte économique: le coût des «experts» qui devraient mener l’analyse comparative des salaires. Alors même que le syndic, Jean-Pierre Haenni, indiquait que non, il n’y a pas de discrimination à la Commune de Bourg-en-Lavaux, où les salariés sont «très bien rémunérés». «Il y a même des femmes qui gagnent mieux que des hommes! Doit-on payer des experts pour un travail qu’on a déjà plus ou moins fait?» Un municipal a ajouté qu’il suffirait donc de signer sans faire ce travail… Finalement, les conseillers ont admis la possibilité de mandater la Commission de gestion pour faire une première analyse, sans frais.

«Oui, l’égalité a un coût!»

Dans la salle, plusieurs femmes se sont émues du débat. «Oui, l’égalité a un coût, s’est exclamée la motionnaire Stefanie Brander. Je suis ravie de savoir qu’il n’y a pas de discrimination dans l’Administration communale, mais j’aimerais le voir écrit noir sur blanc. Une grille salariale ne garantit rien!» Une autre conseillère a rappelé que la charte proposée par la Confédération, en partenariat avec les Cantons et les Communes, était avant tout «un message, une manière d’appuyer l’exemplarité». «Ce sera dur à assumer si demain dans le journal je lis que ma Commune a refusé ça…» a plaidé une autre élue.

À ce jour, la charte lancée en 2016 par le conseiller fédéral Alain Berset a été ratifiée par 16 cantons, dont Vaud, et 75 communes. Lausanne, Vevey, Nyon et Renens ont immédiatement adhéré. Ont suivi Montreux, Saint-Légier et Aigle. Après un premier refus, la Municipalité de Lutry a cédé à la pression de certains élus.

Créé: 25.06.2019, 17h44

Lutry refuse puis signe

Le Conseil communal de Lutry s’apprêtait aussi à débattre du sujet lors de sa séance de lundi soir. Demandée par la Commission de gestion, la signature de la Charte pour l’égalité salariale dans le secteur public avait en effet été refusée par la Municipalité. Sauf que l’Exécutif a finalement fait volte-face, le 20 juin, «au vu du contexte général et après avoir pris connaissance des réactions de plusieurs conseillers».

Il estimait auparavant qu’il «appliquait déjà l’égalité des salaires au sein de son personnel avec des classes salariales bien définies».

Il n’y a donc pas eu débat sur la question, lundi, alors que des conseillers rapportaient des séances de groupe passablement animées ces derniers jours et qu’un postulat signé de plusieurs partis était en préparation.

«Ce qui compte, c’est que cette charte soit désormais signée, car nous n’étions pas du tout satisfaits de la première réponse de l’Exécutif, une réponse très nette donnée à la veille du 14 juin (ndlr: la Grève des femmes)», conclut Guy Wolfensberger (Indépendants et Vert’libéraux) pour la Commission de gestion. R.H.

Articles en relation

À Gland, elles gagnent plus que les hommes!

Salaires En moyenne, les employées de l'administration devancent de peu leurs collègues masculins. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.