Un élu PS lausannois veut piétonniser la rue Centrale

LausanneLouis Dana imagine que le tram pourrait y passer dans le futur. Et veut aussi fermer le parking de la place centrale.

Louis Dana veut supprimer le parking de la place Centrale et rendre la rue du même nom aux piétons et transports publics.

Louis Dana veut supprimer le parking de la place Centrale et rendre la rue du même nom aux piétons et transports publics. Image: Patrick Martin

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Les Jeux olympiques de la jeunesse donnent des idées à Louis Dana. Le socialiste, séduit par la fermeture au trafic de la rue Centrale pendant les week-ends de la manifestation, propose de rendre la chose définitive. «J’aime bien l’idée d’une zone piétonne cohérente», dit l’élu au téléphone. Cette rue coupe en effet en deux les grands secteurs piétons de la ville.

Pour lui, le test des JOJ montre en outre que débarrasser cet axe de la voiture ne provoque pas de chaos sur les routes. La petite rue Pépinet, qui atterrit là depuis Saint-François, a d’ailleurs été fermée en continu durant les deux semaines de la manifestation sportive. «On a bien vu qu’il n’y a eu aucun impact sur le trafic. Je pense qu’on peut sans problème la fermer aussi.»

Cliquer sur l'image pour agrandir

Avec le projet de fermeture du Grand-Pont (lié au tram) et d’une bonne partie de la rue de Genève, boucler deux routes supplémentaires, est-ce bien raisonnable ? L’élu pense que oui. Il se rapproche en ce sens d’une proposition récente du PLR qui dit vouloir rendre l’entier du centre-ville piéton. «J’ai de la sympathie pour cette idée», dit Louis Dana, qui rappelle que la fermeture de la rue Centrale revient souvent à l’agenda politique, notamment grâce aux Verts.

La municipale de la Mobilité et des Routes, Florence Germond, accueille l’idée «avec beaucoup de bienveillance». La socialiste révèle même qu’une grande étude sur les espaces publics commandée à un bureau danois spécialisé «met clairement en avant l’immense potentiel de la rue Centrale, qui casse la continuité du réseau piéton». L’entier de l’étude sera bientôt dévoilé.

En attendant, l’élue explique que la réflexion est en marche. Et que l’expérience des JOJ a été importante. «Nous constatons ici, comme à Pierre Viret durant la Cité, que lorsque nous fermons une rue pour des événements, pour la rendre à la population, ça marche! Autant du point de vue de la convivialité que de celui du trafic. Même si nous parlons de week-ends ou de vacances, et donc de périodes plus calmes.»

Exit le parking de la place

Le postulat, qui est déposé ce mardi, inclut aussi une proposition pour l’avenir de la place Centrale. «Sérieusement, une place entière qui sert au stationnement, ça fait très années 60, non?» dit Louis Dana. Il ne reste en effet guère que cette place à débarrasser de la voiture, après la Riponne ou encore Saint-François.

Florence Germond est en ligne avec son collègue de parti. À terme, la place Centrale sera totalement libérée du stationnement, confie-t-elle. «C’est une évidence.» Mais elle sera dédiée, avant cela, à une infrastructure de transports publics. «Une des grandes installations de chantier du M3 est prévue à cet endroit, indique Florence Germond. Quand ce ne sera plus le cas, la place sera de toute façon bien abîmée. Elle sera refaite et rendue à la population.»

Louis Dana recycle enfin une autre proposition: celle de «prendre en compte une éventuelle prolongation du tram T1 sur la rue Centrale, voire au-delà», écrit-il. Pour l’heure, le projet de tram connecte Renens à la place de l’Europe. Mais les prémices de sa conception exploraient un tracé qui filait vers la Borde par Saint-Martin.

L’horizon de réalisation de ce volet est probablement le plus lointain de tous. «Les TL planchent sur une refonte complète de leur réseau d’ici à 2030, indique Florence Germond. La question de l’organisation des transports publics sur la rue Centrale en fera forcément partie.»

Créé: 11.02.2020, 07h28

Articles en relation

Les piétons grignotent un morceau du centre-ville

Mobilité A Lausanne, la rue Pré-du-Marché verra passer encore moins de voitures et le Clos-de-Bulle devient zone de rencontre. Plus...

La Mercerie, rue piétonne bafouée, se rebelle

Lausanne Le statut piéton de la zone n’est pas respecté, dénoncent une douzaine de commerçants. Les autorités planchent sur des solutions. Plus...

Le PLR veut un centre piéton et un périph’urbain

Mobilité Le parti lausannois a présenté sa stratégie pour «un équilibre entre qualité de vie et accès à la ville». Un postulat sera déposé. Plus...

Lausanne ne rasera pas la forêt du Flon pour une route

Mobilité La route qui devait prendre la place de la célèbre forêt du Flon ne sera pas construite. Sur le Grand-Pont, le trafic automobile devrait en revanche être maintenu. Plus...

Monter Pépinet à vélo? Cela dépendra du tram

Lausanne La petite rue du centre lausannois est un chaînon manquant pour les cyclistes. Une convention liant la Ville aux commerçants pour toute modification complique la réalisation. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.