Passer au contenu principal

Les enfants ont traversé un désert de bitume

Le cortège de fin d’année s’est déroulé par près de 35 degrés à l’ombre ce vendredi. Ambiance tropicale.

Les 724 élèves du primaire de Prilly, où les autorités ont maintenu le défilé, contrairement à Lausanne, ont bravé le cagnard vendredi.
Les 724 élèves du primaire de Prilly, où les autorités ont maintenu le défilé, contrairement à Lausanne, ont bravé le cagnard vendredi.
Jean-Paul Guinnard

C’est sous les «bravo» et les «courage» du public massé sur les trottoirs, côté ombre quand même, que les 724 élèves du primaire de Prilly ont traversé ce vendredi un désert de bitume à l’occasion de la fin de l’école. C’est qu’au contraire de Lausanne, les autorités locales avaient décidé de maintenir la tradition, en dépit de la canicule. Un parcours d’un peu plus de 1 kilomètre avalé presque aussi vite que la gourde qu’ils tenaient à la main.

Le papa de Hamit (11 ans) travaille dans le bâtiment. Les grosses chaleurs ces jours-ci, il connaît aussi. «Il va falloir s’adapter de plus en plus. Et puis, ce défilé, il a toujours existé ici», explique-t-il, ému, en voyant son fils s’éloigner en patate. La tradition, c’est ce qui semblait primer côté parents. «J’ai appris que Lausanne avait annulé son défilé. C’est dommage. Je crois qu’en vérité, ce sont les papas et les mamans qui sont le plus inquiets. Ce qui compte, c’est que mon fils soit content», poursuit la maman de Siraç (6 ans). «C’est vrai que les enfants y tiennent, à ce défilé. Il fait chaud, d’accord, mais tant qu’ils sont heureux. Et puis nous sommes tous très attentifs», ajoute le papa de Théo. Une maîtresse donne le tempo à sa classe. «Allez, on avance. Amélia, il faut vraiment que tu avances!» Il ne faudrait pas mollir non plus.

Les fraises passent. Les citrons, les oranges, les petits peintres, les opticiens… À leur arrivée, la fanfare locale joue de la Compagnie Créole d’actualité. Les enfants sont certes en sueur, mais au petit jeu du défilé sous le soleil par une température frôlant les 35 °C, beaucoup sont moins rougeauds tout de même que les maîtresses. Tout ce petit monde pourra se rafraîchir à la piscine de la Fleur-de-Lys, qui a décidé de prolonger ses heures d’ouverture à 20 h au lieu de 19 h, au moins jusqu’au 2 juillet.

Cet article a été automatiquement importé de notre ancien système de gestion de contenu vers notre nouveau site web. Il est possible qu'il comporte quelques erreurs de mise en page. Veuillez-nous signaler toute erreur à community-feedback@tamedia.ch. Nous vous remercions de votre compréhension et votre collaboration.