L’EPFL lance son premier cours ouvert en ligne en français

Enseignement Selon l'Ecole polytechnique fédérale de Lausanne, ce cours sur l'analyse numérique destiné aux ingénieurs se veut un signal fort pour le mélange des langues dans les universités.

Le site de l'EPFL.

Le site de l'EPFL. Image: Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

L’Ecole polytechnique fédérale de Lausanne (EPFL) a lancé lundi son premier cours ouvert en ligne (MOOC) en français dédié à l’analyse numérique pour ingénieurs. Selon l’institution, cet enseignement constitue un signal fort pour la mixité linguistique dans le monde universitaire.

L’an dernier, l’EPFL a fait oeuvre de pionnière en Europe continentale en proposant des cours massifs en ligne libres (connus sous leur acronyme anglais de MOOCs) sur la plate-forme californienne coursera.org. Elle poursuit dans cette voie avec le premier cours de ce type en français, indique-t-elle dans un communiqué.

Proposé par le professeur Marco Picasso, ce MOOC sera bientôt suivi par des cours de programmation, également dans la langue de Voltaire. L’institution lausannoise propose ainsi cette «révolution académique» à l’ensemble de la communauté francophone, en Europe, Afrique et ailleurs, souligne-t-elle.

L’EPFL considère que l’éducation et l’accessibilité aux contenus académiques apporteront une solution à long terme à de grands problèmes de société. En Afrique, par exemple, la jeune population sub-saharienne est demandeuse d’éducation supérieure, mais seule une minorité a accès à une formation tertiaire. Or les communautés locales ont des besoins spécifiques qui requièrent la formation de cadres diplômés. (ats/nxp)

Créé: 18.02.2013, 13h24

Articles en relation

Un nouveau supercalculateur pour l'arc lémanique

Ordinateur BlueGene/Q, quatre fois plus rapide que son prédécesseur, peut réaliser un nombre impressionnant de calculs à la seconde. Installé à l'EPFL, il est utilisé par les universités de Genève et Lausanne. Plus...

Lausanne offre la parcelle à l'EPFL, pour dix ans

Chavannes-près-Renens La Municipalité de la capitale vaudoise, propriétaire des grands espaces dédiés au ballon rond à Chavannes, accepte de les mettre à disposition, mais veut maintenir les activités sportives dans la région. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

L'actualité croquée par nos dessinateurs partie 6

Paru le 18 décembre.
(Image: Bénédicte) Plus...