Passer au contenu principal

L'EPFL rejoint les universités américaines qui livrent des cours en ligne

La société Coursera, née à Stanford, compte sept nouveaux partenaires offrant des contenus accessibles sur internet, dont la haute école suisse.

Le Rolex Learning Center sur le site de l'EPFL.
Le Rolex Learning Center sur le site de l'EPFL.
Keystone

Le mouvement est parti l'automne dernier de Stanford, aux Etats-Unis, et de deux professeurs spécialistes des ordinateurs, Andrew Ng et Daphne Koller. Ensemble ils ont créé Coursera, une société privée qui propose une banque de données mondiale de cours universitaires accessibles gratuitement et en ligne. Depuis ce matin, l'EPFL fait partie du mouvement, tout comme onze autres hautes écoles surtout américaines qui ont rejoint le quatuor de base que sont Stanford, Penn (Université de Pennsylvanie), l'Université du Michigan et Princeton.

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.