Ils escroquent un vieillard de 75'000 francs

LausanneLa police de Lausanne a arrêté deux hommes qui ont soutiré des milliers de francs à une personne âgée. Un des individus s'était fait passer pour un membre de la famille en difficulté financière.

Les deux individus ont manqué de discrétion et se sont fait arrêter par la police immédiatement après leur méfait.

Les deux individus ont manqué de discrétion et se sont fait arrêter par la police immédiatement après leur méfait. Image: Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

L'histoire racontée au téléphone est un classique: un membre de la famille, en proie à des difficultés financières, demandant plusieurs milliers de francs. Mais il se trouve que pour l'homme au bout du fil, âgé de 84 ans, elle est crédible, car il sait qu'un membre de sa famille, résidant à l'étranger, se trouve dans une situation économique difficile.

Et puis, l'individu qui le contacte parle allemand, sa langue maternelle. C'est donc sans se questionner davantage qu'il rencontre en chair et en os deux hommes, pour leur remettre 75'000 francs. Les escrocs s'empressent ensuite de dissimuler les liasses de billets, un des hommes en planque dans son slip et le reste est caché sous le tapis de la voiture.

Heureusement pour le vieillard, une assistante de police observe le manège des individus et, trouvant leur comportement suspect, lance l'alerte. Arrivés sur les lieux, les policiers découvrent rapidement les billets et arrêtent les deux hommes pour vol grâce à «l'astuce du faux neveu», relève le communiqué de la police de Lausanne. Et de rappeler aux personnes âgées qu'il ne faut jamais donner de l'argent à un personne inconnue, même si l'histoire semble crédible.

Créé: 05.11.2014, 16h15

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.