Un espace de troc voit le jour sur le campus

UNILEtudiants et responsables de l’UNIL s’engagent pour l’environnement en créant un lieu d’échange d’objets.

L'Alma mater se met au troc.

L'Alma mater se met au troc. Image: Philippe Maeder - A

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

L’UNIL s’y met aussi. Mercredi soir, elle a inauguré son propre espace de don et d’échange d’objets, Troc-O-Pole. Issu d’une collaboration entre le dicastère Durabilité et Campus, la Fédération des associations étudiantes et UniPoly, une association en faveur du développement durable, Troc-O-Pole se situe au 1er étage du bâtiment Anthropole, juste en face de l’auditoire 1031. Et il est ouvert, tous les jours, à toute la communauté universitaire.

«L’idée est de lutter contre le gaspillage dans un esprit de partage, explique Emilie Crittin, instigatrice du projet. Chacun peut donc déposer et/ou prendre gratuitement n’importe quel objet présent dans le local.» Seule condition pour les dépôts: les objets doivent avoir une taille raiSonnable. «Pour les articles plus volumineux, les utilisateurs peuvent accrocher des annonces, avec photo de préférence, sur un tableau prévu à cet effet.»

Une centaine de personnes seraient passées lors de l’inauguration, d’après les organisatrices. «Un succès! D’autant plus que beaucoup ont apporté des sacs ou des bacs remplis de vêtements, de vaisselle ou de livres, dont une grande partie ont déjà trouvé acquéreurs. Cela montre bien que cet espace répond à une demande.»

Créé: 28.11.2015, 15h53

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.