Passer au contenu principal

L’eSport s’ouvre au grand public pour la première fois à Beaulieu

Le sport électronique est en train de gagner la planète. Ces compétitions de jeu vidéo passionnent les 15-25 ans et forment une industrie en plein boom.

L’eSport remplit les stades, comme à Hambourg en octobre dernier, où 20 000 spectateurs se sont précipités dans les gradins. Les vainqueurs se sont partagés une enveloppe d'un million de dollars.
L’eSport remplit les stades, comme à Hambourg en octobre dernier, où 20 000 spectateurs se sont précipités dans les gradins. Les vainqueurs se sont partagés une enveloppe d'un million de dollars.
DAVID HECKER

Si vous faites partie de ceux qui rajoutent «lol» à la fin d’un message rigolo, c’est que vous êtes largués. Car pour une part grandissante des 15-25 ans, cet acronyme se réfère désormais à un jeu vidéo: League of Legends. Il est actuellement l’une des disciplines majeures du sport électronique, ou eSport. L’eSport? Des joueurs chevronnés de jeux vidéo, qui s’affrontent lors de tournois, dont les plus grands réunissent des dizaines de milliers de spectateurs. Un nombre dérisoire en comparaison de celui des aficionados qui assistent aux compétitions devant leur ordinateur, à la maison, par dizaines, voire centaine de millions dans le monde entier.

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.