L'État balaie les oppositions à la place d'accueil pour les gens du voyage

Le Mont-sur-LausanneJacqueline de Quattro a levé les 56 oppositions au projet destiné aux «gens du voyage indigènes». Son coût s'élèvera à 600 000 francs

L'aire d'accueil est prévue pour recevoir une quinzaine de caravanes. Ici, un minifestival organisé par des Yéniches à Lausanne en 2015.

L'aire d'accueil est prévue pour recevoir une quinzaine de caravanes. Ici, un minifestival organisé par des Yéniches à Lausanne en 2015. Image: Patrick Martin

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Le projet de place d'accueil au Mont-sur-Lausanne pour les «gens du voyage indigènes», selon la terminologie officielle de l'État, a franchi une nouvelle étape. Ce vendredi matin, le Conseil d'État annonce que Jacqueline de Quattro a levé les 56 oppositions que le projet avait suscitées en janvier. Une pétition en ligne avait aussi récolté plus de 1500 signatures.

Prévue sur une parcelle de l'État, cette aire d'accueil avoisinera le 2700 m2, à côté de la zone industrielle En Budron. «À terme, elle accueillera un espace de stationnement pour véhicules, un édicule sanitaire raccordé aux équipements de base (eau et électricité), ainsi qu’une butte végétalisée le long du chemin de la Longeraie», ajoute l'État dans son communiqué de presse.

Cette place devrait accueillir une quinzaine de caravanes, selon l'entourage de la conseillère d'État Béatrice Métraux, dont le département, celui des Institutions et de la Sécurité, gère le projet.

Quant à la date de réalisation, elle est difficile à estimer, au vu du nombre d'étapes encore à franchir. Dans un premier temps, les opposants peuvent encore faire recours contre la décision de Jacqueline de Quattro devant le Tribunal cantonal. Ensuite le projet devra obtenir son permis de construire qui, lui aussi, sera mis à l'enquête. Et donc des recours sont également possibles.

Le projet devrait coûter 600 000 francs. L'État de Vaud attend une subvention de 150 000 francs de la part de l'Office fédéral de la culture et un financement de 15 000 francs de la fondation Assurer l'avenir des gens du voyage suisses.

Créé: 23.08.2019, 11h56

Articles en relation

L’aire destinée aux Yéniches va de l'avant, malgré la méfiance

Le Mont-sur-Lausanne Avec 56 oppositions et une pétition de 1490 signatures, la grogne a pris de l’ampleur. Plus...

Seuls 74 Montains ont voté contre les Yéniches

Le Mont-sur-Lausanne La pétition en ligne avait recueilli quelque 1500 signatures contre l’installation d’une aire d’accueil. La Municipalité en relativise l’impact. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

L'actualité croquée par nos dessinateurs partie 7

Paru le 19 septembre 2019
(Image: Bénédicte) Plus...