Un étudiant exclu de l’EPFL agresse un employé

Fait diversDeux plaintes pénales ont été déposées contre l’étudiant, qui s’était déjà défavorablement fait remarquer sur le campus.

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Il n’a vraiment pas supporté d’être renvoyé de l’EPFL. Vendredi dernier, durant les heures de cours, un étudiant de l’école a pété les plombs.

Juste après avoir appris son exclusion de l’institution, cet étudiant s’est rendu au Service académique, qui venait de lui signifier son renvoi. Là, il a fracassé une vitre pour pouvoir pénétrer dans le bureau où il a agressé l’un des employés présents. «Ce dernier a réussi à esquiver quelques coups. Il va bien mais il a été choqué», précise Corinne Feuz, porte-parole de l’EPFL. Après l’agression, l’étudiant violent a été interpellé par le service de sécurité de l’école avant d’être emmené par des policiers appelés en renfort.

L’agresseur a été exclu au terme d’une procédure menée par le Conseil de discipline, indique encore la porte-parole. La suite de l’affaire s’annonce judiciaire, puisque ce sont deux plaintes pénales qui ont été déposées à l’encontre de l’étudiant. L’une de l’école, l’autre de l’employé agressé (24 heures)

Créé: 31.10.2018, 17h00

Articles en relation

L'EPFL identifie le mécanisme lié à l'agression

Lausanne Les chercheurs estiment que ce mécanisme pourrait constituer la base du traitement de plusieurs troubles psychiatriques. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.