Un étudiant invente un skate à imprimer chez soi

TechnologiesUn élève du Swiss Design Center a conçu un modèle pour imprimante 3D. Il est vendu en ligne par l'école.


Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Un skate à personnaliser à sa guise et à imprimer dans sa chambre. Le concept pouvait paraître fou il y a quelques années, il est désormais à portée de main. A portée de clic même puisqu'un modèle de planche spécialement conçu par Steven Arod, étudiant au Swiss Design Center de Lausanne est disponible depuis quelques jours sur la boutique en ligne de l'école. Pour moins de cinq francs, tous les détenteurs d'imprimantes 3D peuvent donc s'offrir la création. «Nous avons constaté que les utilisateurs sont nombreux. Les imprimantes 3D se répandent car les jeunes en sont friands et que les prix baissent de plus en plus», annonce Claudio Chiarini, directeur du Swiss Design Center.

Etudiant en deuxième année de design industriel et employé chez Rolex en alternance, Steven Arod est déjà familier de la technologie. D'où l'idée de proposer ce skate imprimable dans le cadre d'un projet scolaire sur le thème de la mobilité. Le modèle pensé par le jeune homme comporte 4 pièces principales et 9 petits blocs. Le tout forme la planche à laquelle il faut ajouter deux barres métalliques, les trucks et les roues. Une fois le fichier acheté et téléchargé, la durée d'impression est de moins de 20 heures. La planche est aussi beaucoup plus légère que sur le marché puisqu'elle n'excède pas un kilo. Conçue brute, elle présente l'avantage d'être personnalisable. «Surtout, ce skate est solide, ce qui n'existait pas encore sur le marché des planches imprimées», indique Steven Arod.

Séduit, le directeur de l'école a donc décidé de se servir de ce projet pour lancer la boutique en ligne. Un youtuber français a participé à l'opération en réalisant une petite vidéo où il vante les qualités de ce skateboard inédit. «La boutique nous servira à valoriser les travaux. D'autres créations seront bientôt disponibles et permettront de donner de la visibilité à la créativité des élèves», espère Claudio Chiarini. (24 heures)

Créé: 26.05.2017, 14h40

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.