Une étudiante de l’ERACOM signe les serviettes de Tibits

LausanneGwendoline Martin a remporté le concours organisé par la chaîne. Ses drôles d’animaux végétaux sont à découvrir dès cette semaine.

Gwendoline Martin et ses trois créatures mi animales mi végétales

Gwendoline Martin et ses trois créatures mi animales mi végétales Image: Florian Cella

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

«Surréel». Gwendoline Martin peine encore à comprendre que tous les clients de Tibits Lausanne auront bientôt l’une de ses créations dans leurs mains. Du haut de ses 25 ans, l’étudiante en 2e année à l’Eracom vient d’ajouter une jolie ligne à son CV en remportant un concours lancé par la chaîne végétarienne. Tibits a en effet proposé à une classe de futurs graphistes de plancher sur des designs de serviettes en papier. Les participants aux deux soirées d’ouverture de ce nouveau buffet de la gare ont choisi leur design préféré, début décembre.

Et ce sont les drôles d’animaux végétaux de Gwendoline qui ont séduit le public. «J’avais vu récemment un documentaire sur une anguille jaune à pois noirs qui m’avait fait penser à une banane, raconte la jeune femme. J’ai eu envie de partir sur l’idée d’animaux qui se camouflent.» La future graphiste, pas végétarienne, a choisi trois animaux capables d’adapter leur apparence à leur environnement. «J’ai imaginé qu’ils devaient s’installer chez Tibits et que leur apparence allait du coup se rapprocher des légumes frais!»

Ainsi sont nés le dragon de mer feuille de salade, la grenouille tomate et la mante religieuse radicchio. Parce qu’elle «adore l’illustration», Gwendoline Martin a d’abord dessiné à la main ses trois créatures. Une fois celles-ci passées au scanner, le graphisme «à l’ordinateur» est intervenu. Pour les couleurs. Les serviettes portent aussi le nom de leur réalisatrice, la classe de l’Eracom à laquelle elle appartient et le nom latin de chaque animal-végétal. Une contraction des deux éléments réels, en latin. À la découverte du résultat, la jeune femme note, ravie, que les traits, les idées, ont été scrupuleusement respectés. Avec son millier de transactions par jour, Tibits offre une vitrine très large à l’étudiante. Qui remporte, en plus de cela, un bon repas cadeau.

Chez Tibits, on ne sait pas encore si l’expérience sera renouvelée. Ni si ces serviettes seront à leur nouveau stand au Montreux Jazz Festival. À noter que des collaborations ponctuelles de ce type ont déjà eu lieu dans d’autres restaurants de la chaîne. Et qu’elles sont par définition exclusives à un lieu.

Créé: 21.05.2019, 16h15

Articles en relation

Tibits sert ses premiers papets sans viande au Buffet de la Gare

Lausanne Après trois ans de travaux, la chaîne a ouvert, ce mardi, sa première enseigne en Suisse romande. Plus...

Visite au Buffet, deux mois avant l’ouverture de Tibits à Lausanne

Lausanne L’enseigne qui remplace le Buffet de la gare ouvrira le 6 décembre. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.