Passer au contenu principal

Des ferblantiers vaudois fabriquent plus de 1500 sifflets

Les ferblantiers ont largement réussi leur tentative de record du monde de fabrication de 20'000 sifflets samedi dans 20 pays dont la Suisse. A Lausanne, des jeunes apprentis en ont fabriqué plus de 1500.

Aujourd’hui, sur la place de la Louve à Lausanne, la Fédération vaudoise des Maîtres ferblantiers, appareilleurs et couvreurs a participé à une opération européenne visant à réaliser un record pour le moins incongru. L’objectif était de fabriquer 20'000 petits sifflets en tôle en une journée et entrer ainsi dans le Guiness Book. Mission plus qu’accomplie puisque la barre des 50'000 a été allègrement franchie selon la page Facebook de cette initiative – lancée par la fédération allemande de la branche mais qui a impliqué 20 pays différents.

«Nous voulons ainsi promouvoir la ferblanterie et les métiers techniques du bâtiment», explique Thierry Banco, vice-président suisse de suissetec, l'Association suisse et liechtensteinoise de la technique du bâtiment. Certaines régions peinent, selon lui, à recruter des jeunes pour exercer ce métier, comme le Valais. «Parce que c'est un secteur souvent méconnu», poursuit-il.

Parmi les 9 villes suisses participantes, Lausanne était la seule romande. Son score : 1515 sifflets réalisés en une journée, le meilleur résultat en Suisse selon les organisateurs. L'objectif y était de 1000. Les autres villes suivent de près: Schaffhouse (1500), Lucerne (1496), Berne (1472). Bâle et Zurich sont au-dessus de 1000, Gossau (SG), Sulz (AG) et Winterthour (ZH) un peu en retrait.

Ce record a été obtenu entre 10 heures et 16 heures. «Par endroits, les apprentis ont laissé les passants tenter eux-mêmes de réaliser un sifflet», a précisé Benjamin Mühlemann, chef de la communication de suissetec.

(ats)

Cet article a été automatiquement importé de notre ancien système de gestion de contenu vers notre nouveau site web. Il est possible qu'il comporte quelques erreurs de mise en page. Veuillez-nous signaler toute erreur à community-feedback@tamedia.ch. Nous vous remercions de votre compréhension et votre collaboration.