Un festival pour célébrer l'évasion à vélo

LausanneDes amis, fans de voyage à bicyclette, lancent un rendez-vous pour baroudeurs.

A travers des films et des diaporamas conçus sur les routes du monde, les conférenciers provoqueront l'échange avec les visiteurs.

A travers des films et des diaporamas conçus sur les routes du monde, les conférenciers provoqueront l'échange avec les visiteurs. Image: Festivélo

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

La route et le monde devant soi. Une certaine idée de la fugue à vélo. C’est le sujet du premier salon Festivélo, organisé du 3 au 5 novembre prochain à l’Aula du collège de Béthusy de Lausanne. Un rendez-vous inédit, mis sur pied par une bande de dix potes réunis au sein de l’Association romande du voyage à vélo. «Des passionnés qui se sont rencontrés via des films, des livres ou sur les routes», précise Claude Marthaler, l’un des membres.

Un programme riche et varié

Le programme du festival devrait faire saliver les fans d’escapades, prêts à s’offrir le grand air moyennant quelques coups de pédales. Une quinzaine de conférenciers viendront raconter leurs expériences à travers les films et diaporamas concoctés sur la route. Des histoires ramenées des quatre coins du globe, seul, en couple, en famille ou entre amis. Des workshops seront aussi proposés à ceux qui souhaitent se lancer, pour apprendre à camper ou à filmer correctement par exemple. Un hommage sera également rendu à Jean-Pierre Vuillomenet, aventurier né à Montreux qui fut l’un des premiers à partir à l’assaut du monde à vélo dans les années 1960.

Financé par une campagne participative

«Nous voulons faire partager notre passion, provoquer l’échange et donner quelques conseils à ceux qui veulent partir, résume Claude Marthaler. Il y a un nombre incroyable de voyageurs à vélo en Suisse et il serait super de créer une petite communauté romande!» Des associations actives dans le domaine du deux-roues seront présentes sur place ainsi qu’une librairie spécialisée. Puisqu’il est difficile de trouver des sponsors, l’association a lancé une campagne de financement participative pour payer son Festivélo.

Son premier objectif atteint, elle vise un second palier qui lui permettra d’étoffer encore le programme et de mener à bien d’autres actions à l’avenir. L’ambition première étant de pérenniser l’événement. (24 heures)

Créé: 28.10.2017, 11h09

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

L'actu croquée par nos dessinateurs, partie 5

Johnny monument national. (Paru le 9 décembre)
(Image: Vallott) Plus...