Le Festival de robotique a accueilli 17'000 visiteurs

LausanneLa 6e édition de la manifestation hébergée par l'Ecole polytechnique fédérale de Lausanne a mis l'espace à l'honneur.

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Dans l'ouest lausannois, la météo hivernale de samedi a été propice à l'exploration spatiale. Organisé autour de cette thématique, le Festival de robotique a drainé une grande foule. Quelque 17'000 visiteurs ont fait le déplacement. Ils ont pu vaquer entre une cinquantaine de stands d’exposition, une trentaine d’ateliers, deux concours de robots et trois conférences de l’astronaute Claude Nicollier, invité d’honneur de la manifestation mise sur pied par l'Ecole polytechnique fédérale de Lausanne (EPFL) et le Pôle de recherche national Robotique.

Adoption de 5000 astropodes
La sixième édition du festival a permis de découvrir des robots d'exploration spatiale, des télescopes robotisés, une exposition de science fiction, les métiers de la robotique et de chasser des satellites en mousse. Et de repartir avec un cadeau. Les 5000 premiers visiteurs ont reçu, chacun, un astropode. Cette étrange bestiole robotisée ressemble à un croisement entre un scorpion et une limace. Nul doute qu'elle saura s'adapter à son foyer d'accueil. (24 heures)

Créé: 21.04.2013, 13h29

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.