La fête des voisins permet toujours de tisser des liens

EvénementLa manifestation s'est déroulée vendredi dans tout le canton de Vaud. Dans le nouveau quartier de Sébeillon, c'était l'occasion pour les habitants de faire connaissance.

Elodie et Yannick, organisateurs de la fête des voisins à l'avenue de Sévelin 13 C.

Elodie et Yannick, organisateurs de la fête des voisins à l'avenue de Sévelin 13 C. Image: DR

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Cinq bâtiments flambant neufs se dressent au numéro 13 de l'avenue de Sévelin. L'endroit, froid et silencieux, ressemble encore à un chantier avec ses machines, ses matériaux de construction et ses barrières métalliques. Pourtant, les premiers locataires ont déjà investi les lieux. Mieux, certains ont eu la bonne idée d'organiser une fête des voisins. «Nous arrivons de Paris, pour nous c'était l'occasion de rencontrer du monde et de donner un peu de vie à ce quartier» confie Elodie, une jeune maman qui, avec son mari Yannick, est à l'origine de la fête des voisins dans son immeuble, le 13 C.

Le pari du couple a plutôt bien fonctionné. Vers 19h30, une grosse vingtaine de personnes sont réunies devant l'entrée du bâtiment. Entre les participants, pour la majorité des trentenaires, le tutoiement est de rigueur et les conversations sont animées. Anecdotes de déménagement, problèmes de wifi ou galères de recherche d'appartement, tout y passe. Difficile de croire que quelques minutes plus tôt, ils ne se connaissaient pas.

Des milliers de personnes réunies

«Nous sommes tous nouveaux ici, c'est bien de pouvoir faire connaissance. J'ai fait les courses exprès pour cette fête. Je ne voulais surtout pas manquer ça!» s'enthousiasme Clotilde, une habitante de l'immeuble. La table installée par le couple organisateur devant l'immeuble est rapidement trop petite pour contenir toutes les victuailles amenées par les participants. Packs de bières, paquets de chips, gâteaux, salade de quinoa, houmous ou encore quiche aux tomates sont au menu de la soirée. Certains habitants viennent juste pour l'apéro, d'autres jouent les prolongations.

Au-dessus de l'attroupement, un voisin surgit sur son balcon, surpris par cette animation inhabituelle. Loin d'être dérangé par le bruit, il rejoint rapidement le petit groupe pour faire connaissance. Pas de doute, la manifestation permet aux gens de se rapprocher. Depuis sa création en France en 1999, la fête des voisins a fait bien des émules. Lancée tout d'abord à Genève en 2004, elle a débarqué à Lausanne l'année suivante. Hier soir, entre 18h et 22h, elle a réuni des milliers de personnes dans tout le canton de Vaud. (24 heures)

Créé: 28.05.2016, 13h00

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.