Passer au contenu principal

Feu vert pour un petit bout de tram

Les TL ont obtenu du Tribunal fédéral de pouvoir lancer leur chantier du côté de la gare de Renens. Pour le reste du tracé, la décision se fait encore attendre

La future place de la gare de Renens, côté Nord.
La future place de la gare de Renens, côté Nord.
DR

Les Transports publics lausannois (TL) ont obtenu une petite victoire. Ils ont en effet l’autorisation de commencer les travaux du tram censé relier la gare de Renens à la place de l’Europe, à Lausanne.

Comme souvent dans ce dossier, c’est une notion juridique et un peu technique qui explique ce fait. À savoir une levée partielle de l’effet suspensif. On l’a écrit à de nombreuses reprises, le projet de tramway, autrefois annoncé pour une mise en service en 2015, est empêtré dans des procédures judiciaires. Des opposants très déterminés réclament une modification du projet du côté du Flon. La route qui y est projetée entre la rue de la Vigie et l’avenue Jules-Gonin, à Lausanne, vendue comme une compensation à la fermeture au trafic automobile du Grand-Pont et d’une partie de la rue de Genève ne passe pas. Tout comme le défrichage de la petite forêt que ce barreau routier devrait entraîner.

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.