Passer au contenu principal

La flamme olympique va brûler durant 113 jours grâce aux pompiers lausannois

Les hommes du feu veilleront jusqu’au 9 janvier sur la flamme allumée mardi à Athènes. Les symboles communs sont multiples.

Les pompiers lausannois se sont vu confier la grande responsabilité de veiller sur la flamme olympique jusqu'à la cérémonie d'ouvrture des JOJ 2020, le 9 janvier prochain.
Les pompiers lausannois se sont vu confier la grande responsabilité de veiller sur la flamme olympique jusqu'à la cérémonie d'ouvrture des JOJ 2020, le 9 janvier prochain.
Christian Brun

Pour les pompiers lausannois, la mission est aussi inhabituelle que symbolique: depuis mercredi soir et jusqu’au 9 janvier prochain, jour de la cérémonie d’ouverture des JOJ 2020, ils vont minutieusement veiller sur la flamme olympique allumée mardi à Athènes par les prêtresses helléniques. «Cela fera donc une durée de cent treize jours. Cinq de plus auraient été encore mieux», s’amuse Michel Gandillon, responsable communication du Service de protection et sauvetage de la Ville de Lausanne (SPSL) en faisant allusion au célèbre numéro d’urgence alarmant les pompiers.

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.