Fréquentation en chute libre pour le 99e Comptoir Suisse

LausanneLa foire annonce le chiffre de 61'000 entrées, soit une baisse de 43% par rapport à l’an passé.

Les traditions du Comptoir Suisse, comme le rond central composé de fruits et de légumes ne suffisent plus à faire venir les visiteurs

Les traditions du Comptoir Suisse, comme le rond central composé de fruits et de légumes ne suffisent plus à faire venir les visiteurs Image: Jean-Bernard Sieber ARC

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Le nombre dissipe de façon spectaculaire les derniers doutes sur l’urgence de réinventer le concept du Comptoir Suisse. Avec 61'000 visiteurs, la 99e édition se clôt sur une baisse de fréquentation de près de 43%. Une véritable claque. «Nous nous sommes beaucoup battus ces dernières années pour améliorer la situation du Comptoir, mais là la dégradation s’est accélérée», constate, interdit, René Zürcher, le directeur opérationnel de MCH Beaulieu Lausanne. «Cela prouve la nécessité de poursuivre nos réflexions, en espérant toujours pouvoir présenter un projet ficelé avant la fin de l’année», relève celui qui succédera dès le 30 septembre prochain et de manière ad interim à Michel Loris-Melikoff, puisque ce dernier quittera Lausanne pour se consacrer exclusivement à la direction du salon horloger Baselworld.

Ces chiffres ne surprendront par contre pas les exposants, qui faisaient quasi tous grise mine samedi. «Et dire qu’on m’a promis la présence de 140'000 visiteurs quand j’ai signé le contrat, tempêtait Marie-Noëlle Reymond, la patronne du food truck Le Chef Dodo. Je ne couvrirai même pas la location de la place. Ils m’ont vue, mais ils ne me reverront pas. Le chat ne boit jamais deux fois de l’eau chaude.»

Les deux samedis, en particulier, sont restés très en dessous des attentes. Au terme du premier, les responsables de l’exposition sur le Japon ont par exemple donné ou jeté 80 boîtes de sushis. «Nous avons eu beaucoup moins de monde que ce que nous espérions. Moins de la moitié de ce que nous avions eu à la Foire de Martigny il y a deux ans», commentait l’un d’eux.

Le blues touchait aussi les visiteurs, comme ces trois jeunes Lausannois venus en voisins. «C’est dommage, parce que c’est toujours sympa ici. Mais il y a un temps pour tout. Cette année, ça manquait vraiment trop d’animations.» Un peu plus loin, quatre visiteurs aux cheveux blancs pleuraient les grands comptoirs d’autrefois: «C’est malheureux, mais désormais, je viens faire mon Jean-Louis, je mange à la Cave vaudoise et je rentre à la maison. Il n’y a plus rien à voir», déplorait l’homme du groupe, également habitant de la capitale vaudoise.

Seuls les vignerons semblaient avoir tiré leur épingle du jeu. «On devrait finir un peu mieux que l’an passé, se réjouissait Serge Jaunin, de la maison veveysanne Obrist. Ce serait donc dommage de tout arrêter là. Peut-être qu’on pourrait utiliser une partie de l’argent qui était prévu pour les Jeux olympiques pour rendre l’entrée gratuite l’an prochain, pour le 100e?»

En raison de l’abondante actualité, les résultats de samedi et dimanche du Jean-Louis ainsi que ceux des concours de dégustation du Chapeau noir seront publiés dans notre édition de mardi. (24 heures)

Créé: 23.09.2018, 19h57

Articles en relation

Le Comptoir Suisse devrait être fixé sur son sort pour Noël

Beaulieu La Ville de Lausanne et le Canton de Vaud sont favorables à une refonte profonde du concept de la foire. L’organisateur y réfléchit justement. Plus...

Lausanne présente sa face campagnarde au Comptoir

Comptoir Suisse Deux espaces sont consacrés aux domaines agricoles et viticoles de la Ville, ainsi qu’à ses forêts. Plus...

Les fans du Comptoir Suisse se mobilisent

Lausanne Face à la possible disparition de la foire annoncée à mots couverts, la fronde s’est organisée en un temps record pour sauver la 100e édition. Plus...

«Le Comptoir n’est pas condamné à disparaître»

Lausanne À neuf jours de l’ouverture de la 99e édition, Jean-Philippe Rochat évoque la situation, le rôle et l’avenir de la foire généraliste. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.