«Quand des gamins me demandent la dernière de Maurice, ça me touche»

MusiquePour ses 70 ans, l’humoriste Bouillon sort un 5e CD de witz et de poèmes, enregistré en public à Denezy en décembre dernier.

L'humoriste Bouillon sort un 5e CD de witz et de poèmes pour marquer son 70e anniversaire

L'humoriste Bouillon sort un 5e CD de witz et de poèmes pour marquer son 70e anniversaire Image: DR

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

Bouillon, 50 ans de scène. Le titre du 5e CD de Denis Meylan est trompeur: tout ce qui s’y trouve n’avait jamais été enregistré auparavant. On y retrouve par contre des histoires de Maurice, des «interdites» et quatre poèmes où l’humoriste laisse parler sa fibre sentimentale.

Pourquoi ce 5e enregistrement? Beaucoup de gens me demandaient un nouveau CD. J’anime encore une vingtaine de soirées par année et lorsque des gamins de 20 ans viennent me demander la dernière de Maurice, ça me touche beaucoup.

Mais il vient d’où ce Maurice qui a accompagné toute votre carrière? C’est un personnage inspiré de mon oncle, qui vivait à côté de chez nous à la vallée de Joux. Il racontait toujours ses exploits avec sa voix très basse. D’ailleurs, à la chorale, quand ça montait trop haut, il était obligé de siffler.

Comment avez-vous défini le contenu de ce CD? J’ai choisi quelques nouveaux witz et ajouté des poèmes. On a enregistré le tout en public au mois de décembre au Bouilloni à Denezy (ndlr: un coin de ferme aménagé en microsalle de spectacle privée où Bouillon et ses amis aiment se retrouver)

Vous vouliez aussi marquer ce 70e anniversaire que vous avez fêté samedi à Thierrens? Oui, car le temps passe vite. Quand j’ai commencé, à l’émission La Grande Chance, j’étais le seul imitateur parmi des chanteurs à textes. Aujourd’hui, l’humour est très à la mode et il n’y a presque plus personne qui chante dans cette catégorie.

On devine que le poème Les 70e bouillonnants est très personnel… Effectivement, ce chiffre de 70e perturbe un peu. C’est l’âge où tu te retrouves plus près des courses en autocar que de l’entraînement avec la 1re équipe du FC Thierrens. Mais j’ai la chance de disposer d’un remède extraordinaire: quand je monte un spectacle comme la Revue avec des jeunes, j’ai l’impression pendant un moment d’avoir le même âge qu’eux.

Justement, quels sont vos projets? On travaille sur un truc autour d’un crime à Denezy et sur une nouvelle édition de notre Comptoir dans ce même village. Et puis il y aura bien sûr la Revue à l’automne prochain.

Quel regard portez-vous sur votre parcours? J’ai eu la chance de vivre comme j’ai voulu et de récolter des souvenirs fantastiques dans des bleds perdus au fin fond du Jura ou du canton de Vaud. Comme je l’ai déjà dit sur scène: la seule chose que je regrette dans ma vie, c’est de ne pas avoir encore plus de choses à regretter. Bouillon, 50 ans de scène à commander au 079 305 52 73 ou via la page Facebook Bouillon (24 heures)

Créé: 28.02.2017, 11h53

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

L'actualité croquée par nos dessinateurs partie 6

Publié le 21 septembre 2018.
(Image: Valott) Plus...