Passer au contenu principal

Des garden-parties pour animer l’été lausannois

La Ville présente son agenda culturel estival avec une grande nouveauté : cinq week-ends de festivités dans les parcs.

La première garden-party aura lieu au parc de Mon-Repos, non loin de la Folie Voltaire, les 20 et 21 juillet.
La première garden-party aura lieu au parc de Mon-Repos, non loin de la Folie Voltaire, les 20 et 21 juillet.
Gérald Bosshard

Un grand bol de fraîcheur. Pour succéder à Lausanne Estivale, la Municipalité a imaginé un nouvel agenda culturel (intitulé Lausanne à l’heure d’été) et, en son centre, un concept phare: cinq garden-parties dans cinq parcs de la ville. Elles auront pour mission d’animer la période la plus creuse de l’été, du 20 juillet au 19 août, entre la fin du Festival de la Cité et le Festival cinémas d’Afrique. Dans l’ordre, la manifestation investira Mon-Repos, Milan, Vallée de la Jeunesse, Fondation de l’Hermitage et Valency.

«Nous avons imaginé une programmation qui s’adapte au lieu et non l’inverse, explique Fabrice Bernard», secrétaire général de Lausanne Estivale. L’offre restera grand public et gratuite avec de la musique, de la danse, du théâtre, des contes ou encore du cirque. Au total, 94 propositions sont prévues. «Contrairement à ce qui avait été évoqué par «Lausanne Cités», nous n’avons jamais voulu la disparition de ce rendez-vous. C’est une reformulation, il revient même plus riche et plus lisible pour les Lausannois comme pour les touristes», insiste le syndic, Grégoire Junod.

Du vendredi après-midi au samedi soir, le public retrouvera dans les parcs des projets connus comme les concerts live du festival JazzOnze +, les balades de Pierre Corajoud ou encore les Bobines de Valency. Ces derniers côtoieront des nouveautés, notamment le Bal de l’Orchestre Jaune, adapté au fil des week-ends, des ateliers pour les familles ou des arts de rue en collaboration avec le festival La Plage des Six-Pompes de La Chaux-de-Fonds.

Aussi près du lac

Ces cinq garden-parties déborderont également du côté des rives du lac et de l’Abbaye de Montheron. Le deck de la Jetée de la Compagnie et du Minimum accueillera des Bordul Party avec DJ set, le samedi soir, ainsi que des concerts le dimanche à l’aube. De son côté, Montheron proposera un programme entre musique et balades, les trois premiers dimanches d’août. «Il y a une volonté de mettre en valeur notre richesse patrimoniale à travers une offre encore plus dense et plus alléchante», indique Grégoire Junod. Le budget de la manifestation est d’ailleurs en hausse d’environ 50 000 francs pour atteindre 330 000 francs.

Et s’il pleut?

Forcément dépendantes de la météo, ces journées d’animations culturelles en plein air seront retouchées si les conditions l’exigent. «Nous bénéficions d’un espace abrité, à savoir la yourte de la Caravane des quartiers, et il existe différents lieux de repli à proximité des parcs, précise Fabrice Bernard. Le cas échéant, des informations seront disponibles sur place et sur les réseaux sociaux.»

La Ville vient d’ailleurs d’engager un «community manager» pour gérer la communication autour de ses événements estivaux. Ces derniers s’étaleront au total sur près de trois mois.

Cet article a été automatiquement importé de notre ancien système de gestion de contenu vers notre nouveau site web. Il est possible qu'il comporte quelques erreurs de mise en page. Veuillez-nous signaler toute erreur à community-feedback@tamedia.ch. Nous vous remercions de votre compréhension et votre collaboration.