Les Grandes Roches sont parties en fumée

LausanneL’ancien Bourg-Plage, sous le pont Bessières, a été la proie des flammes dans la nuit de jeudi à vendredi. Il n’y a pas de victimes.

Au total, quinze pompiers et une dizaine de policiers sont intervenus sur place.

Au total, quinze pompiers et une dizaine de policiers sont intervenus sur place. Image: D.R.

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

«Ça sentait la fumée dans tout Lausanne!» explique un noctambule qui se trouvait à la rue Cheneau-de-Bourg peu avant 4 heures, vendredi matin. Juste en face de lui, le bar La Terrasse des Grandes Roches, situé sous le pont Bessières, du côté du Gymnase de la Cité, était en train de «brûler entièrement». Le jeune homme âgé de 25 ans décrit des flammes «hautes de plusieurs mètres», qui atteignaient jusqu’à la voûte de l’édifice.

La police de Lausanne, elle, indique avoir été alertée à 3h40. «Il y a des dégâts importants, notamment du côté du bar en bois, qui a été entièrement détruit, confirme Jean-Philippe Pittet, responsable communication. Le pont Bessières a été fermé à la circulation jusqu’à la fin de l’intervention du Service de protection et sauvetage Lausanne et des forces de l’ordre, soit jusqu’à environ 5 h.» Et d’ajouter: «Le pont n’a pas subi de dégâts structurels mais a été noirci par la fumée.»

En cause, notamment, un fort dégagement de fumée. «Elle s’est engouffrée dans deux immeubles voisins qui ont dû être ventilés, poursuit le responsable communication. Aucune personne n’a cependant été incommodée. Ni dans les immeubles ni dans le périmètre du bar.» Au total, quinze pompiers et une dizaine de policiers ont été mobilisés.

Cause technique privilégiée

«Impossible de dire quand on va pouvoir rouvrir, confie la gérante des lieux. Nous ne savons rien pour l’instant.» Selon la patronne, le sinistre s’est déclaré bien après le départ de ses employés. «Nous fermons à minuit la semaine, poursuit-elle. Les serveurs ont terminé les rangements vers 1h30 et tout s’est déroulé comme d’habitude.» Selon un témoin, le feu aurait commencé à l’arrière de l’établissement. «Les flammes semblaient venir de la remise, se souvient-il. J’ai été intrigué par le bruit. Il y en avait énormément. C’était comme si des gens cassaient des verres pendant de nombreuses minutes.»

Selon les forces de l’ordre, les causes du sinistre se précisent. «D’après les premiers éléments en notre possession suite aux constats des spécialistes de la police judiciaire, la piste technique est privilégiée», assure Jean-Philippe Pittet.

Créé: 19.07.2019, 09h24

Un lien entre les sinistres?

Dans la nuit de mercredi à jeudi, un premier sinistre était signalé à Lausanne. C’était alors la tribune du stade du Bois-Gentil qui était en feu.

Moins de 24 heures plus tard, La Terrasse des Grandes Roches brûlait à son tour. La proximité des deux événements interpelle.

«Les sinistres ne sont pas liés, rassure Jean-Philippe Pittet, responsable de la communication à la police de la Ville. Concernant le dernier en date, une origine technique du sinistre est privilégiée. Quant à l’incendie de la tribune, toutes les pistes sont exploitées.»

Non loin du stade, certains habitants assurent qu’un groupe de jeunes du quartier seraient responsables du sinistre. Selon eux, ils n’en seraient d’ailleurs pas à leur premier méfait.

Concernant les investigations policières, Jean-Philippe Pittet confirme la rumeur qui dit que plusieurs individus ont été interrogés par les forces de l’ordre. Sans plus de commentaires.

Articles en relation

La tribune du stade du Bois-Gentil a brûlé

Lausanne La vénérable estrade a été détruite par les flammes dans la nuit de mercredi à jeudi. Plus...

Bourg-Plage veut se mettre au barbecue

LAUSANNE La terrasse située sous le pont Bessières veut installer un grill cet été Plus...

La belle saison des terrasses éphémères est lancée

Lausanne Tour d’horizon non exhaustif des établissements qui arrivent avec le printemps. Plus...

Lausanne impose ses produits à la carte des buvettes

Terroir Pour la Ville, mettre en avant les produits sur les cartes des terrasses et édicules municipaux devient une obligation. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.