Les habitants de Prélaz ont voté pour la dernière fois dans leur quartier

LausanneDernier dimanche de votation pour huit des quatorze bureaux de votes lausannois. Reportage dans celui de Prélaz.

Moins de 3% des votants lausannois se déplacent dans un bureau de vote les dimanches de?scrutin. La majorité préfère le vote par correspondance.

Moins de 3% des votants lausannois se déplacent dans un bureau de vote les dimanches de?scrutin. La majorité préfère le vote par correspondance. Image: Vanessa Cardoso

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

L’apéro attendait les votants dans la salle de gym du collège de Prélaz, entre Chauderon et Malley. Ce lieu servait pour la dernière fois de bureau de vote, puisque la Municipalité, à la demande du Bureau électoral, a décidé de réduire de façon importante le nombre de lieux où les Lausannois peuvent aller voter.

Entre 9h30 et 11h, le bureau de Prélaz a recueilli le vote de 28 citoyens. Lors des précédents scrutins, suscitant un peu plus d’intérêt pour les citoyens, le nombre de votants était plutôt de l’ordre de 50.

C’est justement en raison du faible nombre de personnes qui se rendent encore dans les bureaux de vote que la décision a été prise d’en réduire le nombre. Boisy, Eglantine, Mon-Repos, Montoie, Ouchy, Pontaise, Prélaz et Sallaz-Vennes ont ainsi vécu dimanche matin leur dernière votation. «Ces trois dernières années, la fréquentation des quatorze bureaux cumulés a varié de 1,55 à 4,30% avec une moyenne annuelle oscillant entre 2,26 et 2,44%», peut-on lire dans l’information transmise aux membres du Conseil communal.

Andreea Brändlin, présidente du bureau de Prélaz depuis sept ans, comprend bien cette nécessité, mais regrette que son bureau fasse les frais de cette mesure: «Il va y avoir plus de 1000 habitants supplémentaires dans le quartier d’ici à la fin de la législature», note-t-elle. «Surtout que nous accueillons régulièrement des jeunes votants. Souvent, ils viennent une première fois car ils ont oublié d’envoyer leur bulletin de vote à temps, puis ils reviennent régulièrement. Le geste du votant est plus fort au bureau de vote.»

Autour de la table de l’apéro, les gens se demandent comment ils vont voter désormais. «On pourrait faire une promenade un peu plus longue pour aller jusqu’à l’Hôtel-de-Ville», évoque un couple. Seule Madeleine Gugler laisse éclater sa colère. «Les autorités font n’importe quoi. Je ne voterai plus! Je ne vais surtout pas voter par la Poste car je n’ai pas confiance. Je suis sûre que les votes envoyés par la Poste ne sont pas pris en compte», tonne l’alerte septuagénaire.

Des 2013, les bureaux de Beaulieu, Chailly, Cour, gare, Hôtel-de-Ville et Vers-chez-les-Blanc continueront à accueillir les citoyens qui souhaitent privilégier de mode de vote.

Créé: 25.11.2012, 14h07

Articles en relation

Lausanne supprime huit bureaux de vote

Votations Dès 2013, il n’y aura plus que six lieux de vote ouverts en ville les dimanches de scrutin, contre 14 actuellement. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.