Hélène Walter crée un spectacle étonnant avec neuf violoncelles

ConcertLa soprano fascine par son accord avec l’instrument. Performance séduisante.

Hélène Walter, soprano en harmonie avec le violoncelle.

Hélène Walter, soprano en harmonie avec le violoncelle. Image: VANESSA CARDOSO

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

Un violoncelle et une voix: la cantilène éplorée d’Ophélie avance à pas hésitants dans cet entrelacs de deux voix apparemment indépendantes, qui s’interpénètrent, s’éloignent, se retrouvent et se perdent. Au centre de «Corps & âme», le spectacle chanté et récité d’Hélène Walter, la mélodie de Dmitri Chostakovitch est sans doute la plus dépouillée.

La soprano explore toutes les combinaisons possibles entre sa voix et neuf violoncellistes dirigés par François Salque. La récompense de ce cheminement sera naturellement la «5e Bachianas brasileiras» d’Heitor Villa-Lobos, trésor unique et frémissant. L’artiste peintre Gali y ajoute sa voix personnelle en projetant sur écran ses pastels inspirés en direct par la musique.

Hors des sentiers battus

Hébergée au BCV Concert Hall, la série de concerts «Le Flon autrement» porte bien son nom. La Haute École de musique de Lausanne (HEMU) y met en avant ses étudiants et anciens diplômés. La carte blanche de cette année revient à Hélène Walter, grâce à son prix de la HEMU reçu en 2017. La soprano française a cherché à sortir des sentiers battus du récital voix et piano.

Son compagnonnage de longue date avec François Salque la prédisposait au violoncelle. «Je tenais à des pièces originales, malgré un répertoire limité. J’ai donc demandé à mon père, David Walter, des arrangements pour orchestre de violoncelles de Schubert, Dvorák, Canteloube et surtout ce joyau tragique de Mahler, «Ich bin der Welt abhanden gekommen» d’après Rückert. Il montre qu’en harmonie avec soi, on peut renoncer au monde. J’y replonge avec la jubilation de Villa-Lobos.» (24 heures)

Créé: 06.12.2018, 15h58

Articles en relation

L’OSR, cent ans de frissons et de partages

Classique L’institution fondée en 1918 par Ernest Ansermet a fêté son premier siècle avec des concerts somptueux. Retour sur un anniversaire qui marquera les annales. Plus...

La HEMU en quête d'un rassembleur

Formation Le renouveau de la Haute Ecole de Musique est annoncé après une période de réflexion sur son organisation. La collégialité est souhaitée à tous les niveaux. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.