Hold-up dans une station-service de Prilly

BrigandageDeux inconnus se sont fait remettre le contenu de la caisse d’une station essence de Prilly en menaçant l’employée à l’aide d’une arme à feu.

Image: DR

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Lundi vers 20h30, deux individus dont un armé se sont rendus dans une station-service. En menaçant l’employée, ils se sont fait remettre le contenu de la caisse avant de prendre la fuite à pied dans une direction inconnue.

Un important dispositif de recherche a été mis en place mais n’a pas permis d’intercepter les malfrats.

L'employée n'a pas été blessée mais est fortement choquée, précise mardi la police dans un communiqué.

Un appel à témoin a été lancé. Les personnes susceptibles de fournir des renseignements concernant ce brigandage sont priées de prendre contact avec le poste de gendarmerie le plus proche ou d’appeler le 021 644 44 44.

Créé: 20.03.2012, 17h27

La police recherche:

Un homme, mesurant 160 cm, corpulence un peu forte, la tête légèrement rentrée dans les épaules. Il portait des vêtements noirs, une cagoule noire en laine (avec mailles) avec une seule ouverture pour les yeux et un sac en tissu noir d'environ 40 cm de profondeur, sans inscription. Il était armé d'un pistolet noir. Il s'exprimait en français sans accent.

Un homme, mesurant 175 cm, corpulence mince. Portait une veste à capuche entièrement noire, des pantalons noirs et des grosses chaussures noires type montagne ainsi qu'une cagoule noire en laine (avec mailles) avec une seule ouverture pour les yeux.

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.