Passer au contenu principal

Jacques Dubochet et son Prix Nobel dopent la réputation de l'UNIL

La distinction permet à l’université de faire un bond dans le classement de Shanghai. L’Uni apprécie, mais garde la tête froide.

Jacques Dubochet a reçu le Prix Nobel de chimie le 10 décembre 2017
Jacques Dubochet a reçu le Prix Nobel de chimie le 10 décembre 2017
Reuters

La progression est impressionnante. En une année, l’Université de Lausanne (UNIL) a gagné entre 50 et 100 places dans le classement de Shanghai, qui hiérarchise les universités du monde entier depuis plus de quinze ans. Étant le premier du genre, le ranking de Shanghai est une référence en la matière. L’université vaudoise pointe désormais entre la 100e et la 150e place (le ranking n’est pas plus précis au-delà de la 100e place), son meilleur classement à ce jour.

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.