Lausanne coupe le robinet du jet de St-François

UrbanismeLa Municipalité a décidé quelles installations de Lausanne Jardins 2019 elle allait conserver. Le jet n'en fait pas partie.

Le jet, baptisé «L’eau et vous» s’enclenchait toutes les dix minutes au milieu du trafic. La Ville a estimé qu’il aurait perdu de son symbole s’il avait été appelé à durer.

Le jet, baptisé «L’eau et vous» s’enclenchait toutes les dix minutes au milieu du trafic. La Ville a estimé qu’il aurait perdu de son symbole s’il avait été appelé à durer. Image: PATRICK MARTIN

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Le couperet est tombé sur la vedette de Lausanne Jardins 2019: le jet d’eau de Saint-François intitulé L’eau et Vous. Et il ne satisfera pas les passants qui s’étaient prononcés à 56% pour son maintien lors d’un sondage lancé par «24 heures». La Municipalité vient de décider quelles installations seront conservées, en l’état ou partiellement, et l’étonnant jet, pourtant pressenti un instant pour faire de vieilles eaux, n’en fait pas partie.

«En Municipalité, nous avons estimé au final que le jet perdrait de sa force symbolique s'il devait rester en fonction à Saint-François», explique Natacha Litzistorf, municipal du Logement, de l’Environnement et de l’Architecture. On ne sait pas pour l’heure s’il sera totalement démonté, avec un coût de l’ordre de 30000 francs, ou si une partie de l’infrastructure restera en place pour un éventuel retour lors de la prochaine édition de Lausanne Jardins, en 2025.

Le jet faisait polémique

Le jet de Saint-François avait été installé au beau milieu de la circulation. D’une hauteur de près de 10 mètres, il était censé questionner les passants sur la place de l’eau en milieu urbain. Il ne se déclenchait que toutes les dix minutes, et uniquement quand le feu était rouge pour les voitures et vert pour les piétons. Bien vite, il avait crispé les défenseurs de l’environnement, qui avaient crié au gaspillage de l’eau, dans une ville prônant pourtant une politique verte. Les autorités ont eu beau expliquer que l’installation était moins gourmande qu’une fontaine classique et que l’eau retournait dans le système d’eau claire et au lac, elles n’ont jamais réussi à convaincre les plus quérulents. D’ailleurs, dans le même sondage, 44% des participants s’étaient prononcés pour le démontage du jet, le qualifiant de «laid», de «gâchis écologique» ou de «marrant parce qu’éphémère, ridicule si permanent».

«Échappement fluvial» au Vallon de la Vuachère, à Pully

La Municipalité de Lausanne a par contre décidé de maintenir totalement, pour une durée comprise entre un et cinq ans, cinq installations de Lausanne Jardins 2019. Il s’agit du «Réveil du peuplier», à Saint-François, sous réserve de modifications demandées par la BCV propriétaire des lieux, de la «Grande pimprenelle», à la promenade Jean-Villard-Gilles, du «Nocturnal Garden», sur la terrasse Bellefontaine, de «Lasagne potagère», au Collège de l’Églantine, et d’«Échappement fluvial» au Vallon de la Vuachère, à Pully.

«Réveil du peuplier», à Saint-François

Les jardins qui restent

Huit autres installations seront maintenues, mais après adaptations. Il s’agit notamment de «Micro Macro», au square Montétan, du «Verger de la paix» sur la toiture Bel-Air qui sera toutefois déplacé, du «Cadran solaire de la taupe», à Pully, et de «Réveiller les gardiens de la terre endormie», à Rumine, sous réserve d’une convention à passer avec les propriétaires.

Quatre autres installations seront partiellement conservées, parmi lesquelles «Bestial!» qui aura une seconde vie du côté de l’avenue d’Échallens. À noter enfin que l’installation «9m3», faite de pots géants à la place Chauderon, viendra agrémenter les espaces verts d’une autre ville vaudoise.

Créé: 14.01.2020, 16h51

Articles en relation

Le jet d'eau de Saint-François pourrait prendre racine

Lausanne Jardins L’installation qui a fait jaser figure dans la liste des créations éphémères candidates au sauvetage. Plus...

Le jet d'eau de Saint-François doit-il rester?

Sondage Installation phare de Lausanne Jardins 2019, «L’eau et vous» a amusé les uns et énervé les autres. Plus...

«Les espaces se réinventeront toujours»

Jardins Le jardinier-paysagiste français Gilles Clément partagera son amour pour une nature créative, le 27 août à Lausanne Plus...

A mi-chemin, comment va Lausanne Jardins?

Bilan Les œuvres ont eu deux mois pour se déployer. Coup de fil à la commissaire, Monique Keller, et palmarès. Plus...

A l’avenue du théâtre, où un peuplier et une statue sont amoureux

L'Esprit des Jardins Tout l’été, 24 heures part à la rencontre des œuvres de Lausanne Jardins et des lieux qu’elles ont investis. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.