«Les jumelles sont avec moi à chaque instant de ma vie»

INTERVIEWDeux ans jour pour jour après l’enlèvement des jumelles Alessia et Livia, 6 ans, leur mère, Irina Lucidi, se confie en exclusivité.

Le 28 janvier 2011, le père d'Alessia et Livia, Matthias S., passait chercher ses filles à l'école pour le week-end. Il ne les ramènera jamais. Son corps était découvert sans vie le 3 février à Cerignola, dans le sud de l'Italie.

Le 28 janvier 2011, le père d'Alessia et Livia, Matthias S., passait chercher ses filles à l'école pour le week-end. Il ne les ramènera jamais. Son corps était découvert sans vie le 3 février à Cerignola, dans le sud de l'Italie. Image: PATRICK MARTIN - A

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

On s’attend à rencontrer une mère sombre, brisée par un drame inconcevable, et c’est une femme solaire qui s’assied à vos côtés dans l’hôtel de Saint-Sulpice. On se demande pourquoi elle reste ici, où chaque coin de rue lui rappelle le bonheur passé, pourquoi elle ne tente pas de tourner le dos au pays où elle a vécu une tragédie?

«Il y a bien des gens qui aimeraient que je m’en aille, que je cesse de les enquiquiner avec ma fondation pour les enfants disparus, dit-elle avec vigueur. Mais j’ai un devoir moral envers Alessia et Livia, comme la société dans son ensemble. Je m’explique: tout le monde peut commettre des erreurs, mais il ne faut pas les répéter. Si j’avais été en France, le lundi 31 janvier, au lendemain de mon premier coup de fil à la police, j’obtenais immédiatement le déclenchement d’une alerte enlèvement…»

«Rendez-vous compte qu’à ce jour, poursuit-elle, je ne sais toujours pas si Alessia et Livia sont vivantes ou mortes. Comment voulez-vous que je les abandonne, alors qu’elles sont avec moi à chaque instant de ma vie?»

C’est la raison pour laquelle elle a fondé Missing Children Switzerland, dont elle dément vouloir quitter la présidence comme cela a été écrit. «Au sein de la fondation, je m’occupe essentiellement de la partie juridique et politique, et j’ai bien l’intention de continuer. Parce qu’en Suisse, rien n’est fait pour les enfants qui disparaissent. Il n’y pas de statistiques fiables, et c’est donc comme s’il n’y avait pas de problème.

Retrouvez l'entretien en intégralité dans notre édition de mercredi. (24 heures)

Créé: 29.01.2013, 19h05

Paid Post

Le casual dating est-il fait pour vous?
L’idée d’une rencontre purement sexuelle sans aucun engagement peut paraître séduisante, mais une petite mise au point s’impose.

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.