Les jumelles de Lutry mangent les sous des touristes

CouacLe télescope installé sur les quais est en panne mais ne rend pas les pièces. La Commune a pris des mesures

Un ruban signale désormais la panne.

Un ruban signale désormais la panne. Image: FLORIAN CELLA

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

Sur les quais de Lutry, pile en face du Café de la Poste, des jumelles montées sur pied invitent les badauds à admirer de plus près le paysage contre une pièce de 1 ou 2 francs. Le télescope avale l’argent mais ne s’enclenche pas. «On sait. C’est l’attrape-touriste de Lutry!» glisse l’employé d’un établissement voisin.

La Commune, qui ne s’occupe pas de cet équipement privé, a fait sa petite enquête après notre appel. Le 9 avril, constatant la panne, la voirie a enturbanné la machine pour alerter les touristes.

Depuis combien de temps les jumelles encaissent l’argent dans le vide? L’appareil appartient à la société Euroscope, représentée en Suisse par Beck & Co. AG, à Saint-Gall. Selon la gérante, la panne a duré au maximum trois semaines. «Chaque fois que nous relevons la caisse, nous testons le télescope. Je n’ai eu aucune réclamation. De toute façon, notre numéro de téléphone est inscrit bien en évidence sur l’appareil. Nous remboursons les personnes qui le demandent.» La société va envoyer un technicien sur place. (24 heures)

Créé: 12.04.2018, 07h05

Paid Post

Le casual dating est-il fait pour vous?
L’idée d’une rencontre purement sexuelle sans aucun engagement peut paraître séduisante, mais une petite mise au point s’impose.

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.