Passer au contenu principal

Le laboratoire collaboratif de Renens a réussi son incubation

Espace d’échange et d’invention, UniverCité fête sa première année en présentant ses jeunes pousses.

FixMe Il s'agit d'un collectif d'environ 90 férus d'informatique qui ont trouvé à UniverCité plus qu'un local où se réunir. Pour Jean-Baptiste Aubort, du comité de l'association, la richesse du concept tient surtout à la possibilité de partager des connaissances avec les autres acteurs du lieu, sachant que FixMe a pour objectif de promouvoir une utilisation originale et innovante de la technologie. Dont acte, ils ont notamment participé à un projet de «plante connectée», reliée à une application par des capteurs.
FixMe Il s'agit d'un collectif d'environ 90 férus d'informatique qui ont trouvé à UniverCité plus qu'un local où se réunir. Pour Jean-Baptiste Aubort, du comité de l'association, la richesse du concept tient surtout à la possibilité de partager des connaissances avec les autres acteurs du lieu, sachant que FixMe a pour objectif de promouvoir une utilisation originale et innovante de la technologie. Dont acte, ils ont notamment participé à un projet de «plante connectée», reliée à une application par des capteurs.
Patrick Martin
Dominique Renaud SA Au milieu des jeunes inventeurs, c'est une figure de l'horlogerie qui a pris ses quartiers à UniverCité. Dominique Renaud voulait revenir aux sources de son métier après avoir fondé, puis vendu à Audemars Piguet, la société Renaud et Papi. Associé à Luiggino Torrigiani, l'un des initiateurs de Solar Impulse, il a créé une nouvelle entreprise afin de développer, à Renens, une montre mécanique qui devrait créer une «petite révolution» dans l'horlogerie, promet-il.
Dominique Renaud SA Au milieu des jeunes inventeurs, c'est une figure de l'horlogerie qui a pris ses quartiers à UniverCité. Dominique Renaud voulait revenir aux sources de son métier après avoir fondé, puis vendu à Audemars Piguet, la société Renaud et Papi. Associé à Luiggino Torrigiani, l'un des initiateurs de Solar Impulse, il a créé une nouvelle entreprise afin de développer, à Renens, une montre mécanique qui devrait créer une «petite révolution» dans l'horlogerie, promet-il.
Patrick Martin
L'espace coworking, avec de gauche à droite: Corinne Le Buhan, Renaud Jubin (assis), Fabien Palazzoli, Blaise Lovisa, et Carmelo Bisognano
L'espace coworking, avec de gauche à droite: Corinne Le Buhan, Renaud Jubin (assis), Fabien Palazzoli, Blaise Lovisa, et Carmelo Bisognano
Patrick Martin
1 / 7

«C’est un projet un peu fou!» Pour décrire UniverCité, Marianne Huguenin choisit des mots qui traduisent assez bien l’esprit des lieux: décalé, créatif et bouillonnant. La syndique de Renens était invitée ce mardi à célébrer le 1er anniversaire de cet espace d’un genre inédit, un «laboratoire collaboratif», destiné à abriter une véritable communauté de créateurs, de scientifiques et d’entrepreneurs. Celui-ci a pu être inauguré l’an passé dans les locaux occupés autrefois par les IRL, une surface d’environ 1000 m2 mis à disposition du projet par la Ville.

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.