La Municipalité tire un trait sur le stade de foot aux Prés-de-Vidy

LausanneL'exécutif lausannois a largement revu le projet Métamorphose. La piscine olympique serait construite à Malley et le stade de foot à la Tuilière.

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

«Optimisé», tel est le terme employé par les autorités lausannoises pour présenter jeudi devant la presse un projet Métamorphose assez largement remanié. En résumé, il ne reste plus rien ou presque des infrastructures sportives prévues aux Prés-de-Vidy (stade de foot et piscine olympique). Y prend place un projet d'écoquartier pour 3500 habitants et emplois. Quant aux plus petites infrastructures (boulodrome...), il faudra attendre mars pour avoir une réponse. «On est encore en train d'optimiser», explique Daniel Brélaz.

«Au début de l'année nous avons vérifié l'ensemble des hypothèses portant le projet Métamorphose» poursuit le syndic de Lausanne. Une démarche confirmant que construire un nouveau stade ne coûterait pas plus cher que conserver et adapter la Pontaise.

Malley plus intéressant qu'en 2006
Le quartier de Malley a quant à lui été réanalysé. S'il est impossible d'y construire un terrain de foot, trop large, une piscine pourrait y prendre place. «En 2006, lorsque nous avions mené les premières études, il n'était pas sûr qu'il y ait une gare à Malley, et le projet de tram n'était pas encore discuté», explique le syndic. «Or, aujourd'hui, les avantages de Malley sont évidents!»

Une décision qui a pu en crisper quelques-uns, notamment dans les communes de l'Ouest lausannois, le quartier de Malley étant également situé à Renens et Prilly. «Financièrement, il est exclu que nous supportions l'investissement, mais Lausanne s'est engagé dans ce sens donc nous n'avons pas de soucis, rassure le syndic de Prilly Alain Gilleron. Quant à l'exploitation nous solliciterons Lausanne Région, ces infrastructures étant utiles bien au-delà de nos trois communes.»

Pas de changement aux Plaines du Loup

La Municipalité confirme par ailleurs l'ecoquartier des Plaines du Loup (à la place de la Pontaise), et la vocation sportive (football en particulier) de la Tuilière avec la construction d'un stade de 10'000 à 13'ooo places.

Le syndic note encore qu'il reste à la Municipalité «deux os à ronger», à commencer par la place donnée à l'athlétisme au sein de la capitale olympique. L'un des projets étudiés est la transformation du stade Coubertin à Vidy. Mais les solutions définitives seront connues dans les années à venir. D'autre part il faudra trouver un accord avec les investisseurs qui s'étaient engagés dans le projet de stade désormais abandonné aux Prés-de-Vidy. «Nous risquons de devoir les dédommager», reconnaît Daniel Brélaz, qui préfèrerait évidemment les intégrer dans le nouveau projet.

«Du point de vue du bilan, ce projet est optimisé» a estimé le syndic, qui promet davantage de logements (notamment aux Prés-de-Vidy, le projet passant de 200 à 1000 logements) et de meilleurs transports.

Métamorphose n'est pas mort
Le projet accepté en 2009 par les Lausannois demeure, promet de son côté le municipal des Travaux Olivier Français «Des objets majeurs font certes des rocades, mais Métamorphose est confirmé.» Une seule modification dans les plans partiels d'affectation, celui de la Tuillère, avec un espace dédié au p+r «sensiblement réduit».

Et Grégoire Junod d'abonder dans le sens de son collègue. «Nous avons aujourd'hui un projet financièrement réaliste mais qui reste de qualité sur le fond.» Et d'assurer enfin que le projet ne prendra pas de retard. «Ces retouches modifient le projet mais pas son déroulé.»

Créé: 20.09.2012, 12h22

Axe sportif maintenu

Le municipal des Sports Marc Vuilleumier assure que les axes sportifs de Métamorphose seront maintenus. «Lausanne veut confirmer son statut de capitale sportive. En matière d'infrastructures, nous avons du retard, le dernier équipement construit étant la patinoire de Malley»

Concernant Athlétissima, l'élu se réjouit de «la chance d'avoir un tel évènement dans la ville». Et confirme une volonté politique forte de garder le meeting à Lausanne.

Un vœu qui se traduirait dans le développement du stade Pierre de Coubertin, «lieu fort de la vie sportive lausannoise».

Articles en relation

Métamorphose est devenue trop cher pour Lausanne

Urbanisme Les trois sites de la Métamorphose lausannoise coûteront plus cher que prévu. La Municipalité refait ses calculs. Plus...

Avant sa Métamorphose, Lausanne s'attaquera au logement

PROGRAMME DE LÉGISLATURE La capitale doit fournir du logement en masse, maîtriser la sécurité en ville, trouver de l’énergie propre et assurer de bonnes liaisons en transports publics. Elle fera tout cela dans la mesure de ses moyens. Plus...

Lausanne décroche la lune pour sa porte d'entrée sud

Projet Métamorphose Le projet d’un stade au sud de la ville a été dévoilé mercredi. Le concept architectural a fait l’unanimité du jury. Entrée en fonction espérée à la fin de la décennie Plus...

Mais encore

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.