Passer au contenu principal

Lausanne: deux ans de prison pour un «loverboy»

Un Roumain a été condamné à 24 mois de prison, dont 12 avec sursis, pour encouragement à la prostitution et blanchiment d’argent.

Image d'illustration.
Image d'illustration.
KEYSTONE

Un ressortissant roumain de 26 ans a été condamné mardi par le Tribunal correctionnel de l'arrondissement de Lausanne à une peine de 24 mois de prison, dont 12 avec sursis, pour encouragement à la prostitution et blanchiment d'argent. Il a également été condamné à une expulsion du territoire suisse de 8 ans.

L'homme s'est servi de la technique dite du «loverboy» pour séduire une compatriote de 22 ans, qu'il a ensuite exploitée sexuellement. Il a admis les faits.

Les investigations, menées par la brigade des mœurs de la police judiciaire de Lausanne (PJM) avec la collaboration de la police de sûreté vaudoise, ont commencé en octobre 2018. L'enquête a établi que l'individu avait contraint la jeune femme à se prostituer à la rue de Lausanne dès avril 2018.

L'homme avait commencé une relation avec sa victime en Roumanie, alors qu'elle était encore mineure. «Il lui a offert de nombreux bijoux en or et lui a fait miroiter des projets de vie, notamment le désir de fonder une famille avec elle. Il l’a également hébergée chez lui pour obtenir la confiance de sa famille. Une fois un lien de dépendance relationnelle établi, il est parti en Allemagne avec la jeune femme et il l’a contrainte à la prostitution», précise la police lausannoise dans un communiqué. Il a été interpellé en novembre 2018.

L'enquête a en outre établi que le proxénète avait contraint sa victime à se prostituer en Allemagne, en Grande-Bretagne et en Suisse. Il aurait également exploité deux autres prostituées en Autriche et en Allemagne.

Cet article a été automatiquement importé de notre ancien système de gestion de contenu vers notre nouveau site web. Il est possible qu'il comporte quelques erreurs de mise en page. Veuillez-nous signaler toute erreur à community-feedback@tamedia.ch. Nous vous remercions de votre compréhension et votre collaboration.